Combien de temps durent les chaleurs d’une chienne ?

Les propriétaires d’une chienne ne le savent que trop bien : si le chien de sexe femelle n’est pas stérilisé, ils vont être confrontés aux hormones de la chienne. Concrètement, qu’est-ce que cela peut donner ? Qu’est-ce que les chaleurs chez le chien ? Quelle est la durée de ce phénomène ? Est-ce que toutes les chiennes, toutes races confondues, sont concernées ou non par cette réaction physique ? C’est ce que nous allons voir à l’intérieur de cet article complet.

Le système des chaleurs chez la chienne

Pour imager grossièrement le texte, nous allons faire une analogie avec la femme. Les chaleurs chez la chienne correspondent aux phases de règles que les femmes et jeunes filles peuvent avoir.

Il s’agit des deux périodes de pro-oestrus et d’œstrus qui se déroulent à l’intérieur du corps de la chienne.

Contrairement aux femmes humaines, il n’y a pas de comparaison possible, autant sur la durée que sur le rythme. Quand les femmes auront des règles pour une semaine en moyenne, elles vont les avoir tous les mois (tous les 21 jours). En revanche, la chienne va avoir ses chaleurs pendant une moyenne de 3 semaines, et la fréquence varie en fonction de la race.

Les chiffres que nous présentons ne sont que des moyennes. Il ne faut pas les prendre pour des généralités ou des vérités, bien au contraire. Néanmoins, d’après notre expérience, le chiffre de 3 semaines est bien vérifié (sur un berger allemand).

La composition du cycle des chaleurs chez la chienne

Les chaleurs que l’on voit chez la chienne sont en réalité décomposées en quatre étapes. On va avoir :

  • Le pro-oestrus : c’est tout simplement le début des règles. C’est grâce à cette action naturelle que vous allez retrouver un développement de l’utérus et la fameuse dilatation du vagin. La vulve sera bien enflée et vous remarquerez un changement sur le sexe de votre animal. Pour les chiens qui ont des poils longs, ce changement ne se voit pas toujours. Le pro-oestrus a une durée variable selon la race du chien. D’après les vétérinaires, cette durée est évaluée entre 5 et 20 jours.
  • L’oestrus : c’est la seconde partie des chaleurs de la chienne et elle concerne l’ovulation. C’est durant cette période qu’il va y avoir un travail réalisé par le corps, tout naturellement. Les ovaires vont libérer des ovocytes primaires. Ces derniers ont besoin de 48H pour devenir fécondables et à maturité. Ces ovocytes ne sont fécondables que pendant 48 heures. C’est durant cette période que les éleveurs font régulièrement des prélèvements pour connaître le taux d’oestrogène (qui a baissé), le taux de progestérone (qui a augmenté) et le taux d’hormone lutéinisante (qui a beaucoup augmenté pour faire apparaître un pic conséquent).
  • Le metoestrus : c’est la période où un corps jaune va faire son apparition, pendant deux mois, à l’intérieur de l’ovaire. C’est à travers cette action qu’il y aura une sécrétion de la progestérone.
  • L’anoestrus : c’est la pause (et le soulagement pour certains maîtres !) ! Elle va durer entre 4 et 6 mois et sera variable selon la chienne.

Comme vous pouvez le constater, les chaleurs chez la femelle ne durent pas trop longtemps. Toutes les phases sont essentielles pour le bon déroulement de la sexualité de la chienne. Il est important de les connaître et d’en être conscient pour éviter des problèmes conséquents.

Quand apparaissent les premières chaleurs chez la chienne ?

Les premières chaleurs sont très importantes. Ce sont elles qui vont marquer un véritable changement chez la chienne. Son corps va réagir différemment et il sera primordial, de votre côté, de l’observer pour s’assurer que tout va bien.

En général, les premières chaleurs vont apparaître au bout de ses 10 à 12 mois de vie. Cependant, ce n’est pas le cas pour toutes les races, bien au contraire. Par exemple, le berger allemand est un chien où les chaleurs des chiennes peuvent intervenir au bout de… 5 à 6 mois de vie ! Dans le cas contraire, il y a des chiens qui font partie des races géantes. Leurs chaleurs peuvent apparaître, pour la première fois, seulement au bout de 24 mois de vie, ce qui représente une longue période.

Est-ce que toutes les premières chaleurs se voient ? Non. Ce n’est pas toujours le cas. On parle alors de « chaleurs silencieuses » voire de « chaleurs fantômes ». C’est plus gênant parce qu’on se pose une multitude de questions en tant que propriétaire de chien.

Quel est le rythme d’apparition des chaleurs chez la chienne ?

La chienne va avoir des chaleurs conséquentes. La durée des chaleurs va être plus ou moins longue. Outre le fait qu’elles durent en moyenne 3 semaines, les chaleurs chez la chienne vont avoir lieu environ deux fois par an. On estime qu’en moyenne, il y a deux périodes de chaleurs par an, qui vont être intercalées tous les 6 mois. Toutefois, des facteurs peuvent influencer les chaleurs comme la race de la chienne. Des races vont avoir des chaleurs plus fréquemment que d’autres. Il n’y a pas beaucoup de chiennes qui ont des chaleurs en hiver. Généralement, elles ont lieu quand les températures sont bonnes. Le climat est le second facteur qui peut influencer les chaleurs de la femelle. Des chiennes vont prendre des médicaments plus ou moins régulièrement. Certaines réactions peuvent entraîner le retard des chaleurs chez la femelle. Le dernier facteur est assez propice aux femmes : quand une femme a ses règles et qu’elles vivent souvent ensemble, elles peuvent arriver, au bout d’un certain temps, à se caler dessus. Il en est de même pour les chiennes. Si vous avez une chienne en chaleurs, il est possible que la seconde finisse par se caler sur le rythme de chaleurs de la première chienne.

Dans tous les cas, il ne faut pas négliger un élément : la chienne doit vraiment avoir le repos nécessaire entre deux chaleurs, sous peine de développer des problèmes de santé.

Est-ce que les chaleurs de la chienne vont durer toute leur vie ?

Oui. Il n’y a pas de ménopause chez la femelle comme on peut la retrouver chez la femme. Elles vont donc ovuler toute leur vie. Cependant, ce n’est pas sans risque, notamment au niveau des ovaires où le cancer des ovaires est assez fréquent. La stérilisation est souvent recommandée pour faciliter la vieillesse du chien.

Comment savoir si ma chienne est en chaleurs ?

Généralement, vous le remarquerez assez vite, bien que chaque chien soit différent l’un de l’autre. La chienne va marquer un changement de comportement. Le premier trait de caractère que l’on a remarqué, de notre côté, est le côté joueur et câlin du chien. C’est un fait incontestable : la chienne a besoin d’attention et vous le fait savoir. Il n’est pas impossible de se retrouver face à une chienne agressive, car elle veut à tout prix être « prise » par un mâle. Des fugues ne sont pas impossibles. Attention à ceux qui ont des jardins mitoyens…

L’autre symptôme sera la perte de sang. Selon les chiennes, la quantité de sang perdue sera plus ou moins importante. De plus, il n’est pas rare d’avoir des chiennes qui soient propres et qui nettoient constamment les taches de sang qui coulent… Il faut être vigilant pour avoir une idée des règles qui coulent chez la chienne. Il ne faut pas crier ou réprimander une chienne qui a versé du sang… elle ne le contrôle pas !

Les chaleurs de la chienne sont un passage obligé, c’est à ce moment-là qu’elle devient « adulte » et « femme » dans son corps, il ne faut pas négliger cette période ! Pour les personnes qui envisagent une reproduction, il n’est pas impossible de le faire, mais nous conseillerons toujours, notamment aux débutants, d’être accompagné par un vétérinaire soucieux du bien-être animal et un éleveur qui traite bien ses chiots (comme des êtres vivants et non des produits de marchandise).

Marion Dubois

Marion a été à L'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes Atlantique - ONIRIS, pendant lequel elle a été assistante dans un cabinet vétérinaire à Nice durant 2 ans. Maman de deux chiots et dotée d'un esprit très critique, elle est rédactrice en chef d chez Cherrydog.fr