À quel âge stériliser une chienne ?

La stérilisation d’une chienne doit être réfléchie au même titre que la castration d’un chien. Pour les chiennes, on va surtout parler d’ovariectomie. Le choix n’appartient qu’au propriétaire de la chienne.

Les raisons pour amener à l’ovariectomie sont multiples. Par ailleurs, le choix de l’âge n’est pas anodin. En effet, la stérilisation de la chienne peut-elle se faire tôt ou pas ? Si oui, est-il possible de la réaliser avant les premières chaleurs ? Ce sont des questions qui tourmentent l’esprit des propriétaires de chiennes.

Cet article est là pour répondre à toutes ces questions. Dans un premier temps, on évoquera toutes les raisons qui peuvent conduire à la stérilisation de la chienne. Dans un second et dernier temps, on évoquera la problématique liée à l’âge.

Les raisons de stériliser sa chienne

La chienne, qu’elle soit jeune ou âgée, va devoir se faire une raison : la stérilisation est souvent attendue, voire appréciée. Pourquoi ? Outre la raison comportementale, on évoque souvent la stérilisation pour toutes les chiennes, notamment celles qui ne feront pas de portée.

La chienne peut subir cette intervention par mesure de traitement ou par prévention. Les chiennes peuvent réaliser des grosses nerveuses. Le principe est sensiblement le même que pour les humains. Le problème est la réaction de la chienne. Celle-ci peut avoir des mamelles gonflées qui se mettent à produire des gouttes de lait. En plus de ces gouttes, il est possible que les mamelles se mettent à créer du pu. Dans ce cas, la chienne peut se retrouver avec une mammite. Les pseudogestations peuvent créer de sérieux troubles pour l’animal.

Les infections des mamelles (qui sont plus communément appelées les mammites comme on l’a vu plus haut) sont souvent présentes quand la chienne n’est pas stérilisée.

L’autre partie qui peut souffrir d’un animal non stérilisé, c’est l’utérus. Dans ce cas, la chienne peut avoir une métrite ou une pyomètre. Dans ce dernier cas, les scientifiques estiment qu’une chienne sur 3 peut en être touchée. C’est une raison importante à signaler.

Une autre raison médicale sera les tumeurs de l’utérus qui sont, malheureusement, un peu trop fréquentes. En parlant de tumeur, sachez que les tumeurs des ovaires sont également fréquentes. Pour les éviter, l’ovariectomie s’impose.

L’autre raison principale de réaliser une stérilisation de la chienne, c’est le comportement de l’animal. En effet, la castration résout de nombreux comportements dérangeants chez les mâles, comme l’obsession de marquer son territoire, l’agressivité envers les autres mâles… Pour les femelles, on va évoquer les jeunes chiennes qui ont des comportements indésirables. Il arrive qu’elles se mettent à fuguer, notamment pendant les chaleurs parce que leurs hormones les travaillent beaucoup. En fonction des races de chien et de la femelle, il est possible d’avoir des flaques de sang sur le sol de votre maison. Quand on a du plancher, c’est plutôt embêtant… Les habitants de la campagne le savent : il arrive que des chiens puissent facilement sauter la clôture pour aller dans les champs aux alentours, notamment pour flairer du gibier… ou des femelles en chaleur. Dans ce cas, vous allez vous retrouver avec plusieurs mâles autour de la maison. Ils sont capables de sentir les femelles à plusieurs kilomètres à la ronde… ! Et le moins que l’on puisse dire : c’est qu’ils sont surexcités. Ils peuvent en arriver à se battre entre eux !

La chienne en chaleurs peut être moins obéissante avec son maître. Il faut donc être particulièrement vigilant et s’assurer que le travail et l’éducation continuent d’être réalisés chaque jour.

À quel âge faut-il stériliser les chiennes ?

On va recommander une stérilisation très tôt. Pour la plupart des chiens, on préconisera une stérilisation avant l’apparition des premières chaleurs. C’est pourquoi il est recommandé de le faire aux alentours de 6 mois.

Mais si votre chien est plus âgé ? Est-ce grave ? Non. La stérilisation peut s’effectuer à tout moment. Ce qu’il ne faut pas négliger, c’est de la réaliser à l’approche des chaleurs.

La stérilisation effectuée avant les chaleurs, vers le 6ème mois de vie donc, va permettre d’éliminer tous les risques pour la chienne, d’avoir une tumeur mammaire. Les risques sont plus ou moins importants quand la chienne a eu ses premières chaleurs et jusqu’à 2 ans. On estime à 80% la réduction du risque.

Les tumeurs mammaires ne sont jamais agréables et peuvent survenir lorsque l’animal a plus de 10 ans… Dans tous les cas, plusieurs scientifiques s’accordent à dire qu’une tumeur mammaire retirée à temps et que la chienne soit stérilisée en même temps, c’est l’assurance d’avoir une durée de vie plus longue qu’une chienne non stérilisée.

La période d’ovariectomie devra être réalisée en dehors des chaleurs de la chienne, afin d’éviter les risques de saignements.

Une croyance importante se développe : faut-il attendre que la chienne ait eu des petits pour réaliser la stérilisation ? Ce n’est pas le cas. C’est même à éviter. Si vous êtes sûrs de ne pas offrir une portée à votre chienne, alors n’attendez pas et prenez rendez-vous chez votre vétérinaire.

L’ovariectomie est importante pour la bonne santé de l’animal. Tout comme pour les mâles, il faut bien réfléchir à cette décision médicale, car elle est irréversible. Toutefois, pour l’intérêt de la chienne et de la conserver en bonne santé, il est vivement recommandé de procéder à sa stérilisation.

Marion Dubois

Marion a été à L'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes Atlantique - ONIRIS, pendant lequel elle a été assistante dans un cabinet vétérinaire à Nice durant 2 ans. Maman de deux chiots et dotée d'un esprit très critique, elle est rédactrice en chef d chez Cherrydog.fr