Pourquoi mon chien me lèche-t-il ?

C’est une question qui travaille de nombreux propriétaires de chiens. Qu’ils en aient pour la première fois ou pas, ils sont toujours à la recherche d’une explication au comportement de ces magnifiques canidés.

La léchouille d’un chien peut être vue positivement comme négativement. En effet, il y a des animaux qui sont prêts à tout pour lécher un maître ou des humains. Ce léchage excessif peut signifier divers éléments qu’il convient de prendre en considération.

Il n’est pas impossible d’écarter la cause comportementale en ce qui concerne le léchage de l’animal sur vous.

Plusieurs questions peuvent survenir : est-ce mauvais pour votre santé ? Pourquoi lèche-t-il aussi souvent ? Est-ce un problème pour votre santé ? Que faire ? Quel est le comportement à adapter ? Tant de questions qui nécessitent, bien obligatoirement, une réponse. Sans ces réponses, il ne sera pas facile d’avancer sereinement, notamment dans la construction d’une relation saine et durable. Après tout, tous les maîtres de chien rêvent d’une complicité hors du commun et passionnante. Nous allons vous apporter des éléments de réponse. Ceux-ci sont basés sur notre expérience personnelle. Nous ne sommes pas des comportementalistes et des éducateurs canins dignes de ce nom. Toutefois, si le problème continue de durer et de persister, c’est sûrement le moment de consulter un spécialiste en la matière et qui pourra vous apporter les éléments de réponse dont vous avez besoin.

Un comportement naturel chez le chien et le chiot

Le léchage est un comportement naturel chez le chien. C’est un outil de communication. Ils l’acquièrent depuis tout petit, dans leur état de chiot.

Cet outil de communication est très important pour eux. C’est un moyen de se rassurer, de transmettre un message, une émotion à un autre membre de la fratrie.

Au fil du temps, ils vont finir par grandir… mais ce comportement reste et demeure. Pourquoi ?

Le chien peut lécher parce que vous l’y avez encouragé (ou contraint)

Les maîtres sont (très !) nombreux à penser que le problème ne vient que du chien, et non pas du maître. Or dans 80% des cas, ce n’est pas un souci qui vient directement du chien… mais bel et bien du maître. Dans ce type de cas précis, la léchouille peut être encouragée par le maître, sans même qu’il ne s’en rende pas compte.

Plusieurs situations peuvent se produire au quotidien. Voici une liste des contextes où vous allez, inconsciemment, encourager le chien à vous lécher sans quiétude :

  • Lorsque vous rentrez du travail, vous pouvez prendre toutes les précautions du monde pour ne pas répondre à ses sollicitations, s’il se met à vous lécher la main, vous allez réagir.
  • Lorsque vous êtes sur le canapé en train de regarder un film, il peut vous lécher… et vous allez le repousser.
  • Lorsque vous êtes en plein moment câlins et d’attention (ou de jeux) avec lui, il va vous lécher…

Dans tous ces cas, le point en commun sera la léchouille. Mais ce n’est pas tout. Il va également, aussi, vous faire réagir. Parce que vous n’êtes pas les seuls à « ne pas aimer » la léchouille du chien. La grande majorité des français trouvent la léchouille peu propre et hygiénique (surtout quand on sait que son chien a mangé des crottes de chat quelques minutes auparavant, n’est-ce pas ?).

De ce fait, vous allez avoir une réaction. C’est cette dernière que le chien va retenir : vous réagissez. Il a réussi à attirer votre attention. Pourquoi arrêterait-il s’il a, aujourd’hui, trouvé la méthode pour que vous vous intéressiez à lui ?

La solution dans ces moments-là est de l’encourager à faire autre chose, à détourner ce qu’il fait, sur un autre jouet, ou un autre objet. Cela veut aussi dire qu’il est très important, pour vous, de prendre du temps avec votre animal de compagnie pour l’occuper. N’oubliez pas que certains chiens comme les bergers allemands, les bergers belges malinois, les beagle, les golden retrievers et autres labradors ont besoin de passer du temps avec vous. De passer (beaucoup) de temps avec vous, tous les jours. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse un grand soleil, le chien a besoin de se dépenser et d’aller marcher en compagnie de son maître. Cela va éviter qu’il vous lèche de manière excessive à la maison.

Le léchage quand ils sont chiots

Le léchage est très prononcé par la mère envers ses chiots. En effet, elle utilise cette technique pour les nettoyer et apaiser leur état moral dont ils ont besoin.

Le chiot peut avoir compris ce phénomène très tôt et le reproduire chez son maître, car il a intégré que c’est ce que sa maman faisait.

Ce comportement peut se voir sur des chiennes, notamment quand elles sont en chaleurs. Elles se sentent un peu « mamans » malgré elles. C’est un cas qu’il convient de prendre en considération très tôt.

L’appel de la faim, un comportement naturel chez le chiot

Quand il naît, le chiot n’a qu’un repère : celui de sa maman. C’est elle qui va le rassurer et lui apporter tout ce dont il a besoin pour se sentir bien dans sa peau.

La faim chez le chiot se manifestait par des léchouilles sur sa mère pour qu’elle le nourrisse.

Il est possible que certains chiots, parfois ceux qui n’ont pas été sevrés jusqu’au bout, adoptent ce comportement avec leur maître.

Toutefois, selon notre expérience, c’est un cas relativement rare. Mais il existe bel et bien…

La léchouille pour le stress

Dans certains cas, le chien peut lécher pour évacuer son stress. C’est ce que l’on appelle un signal d’apaisement. Dans ces cas précis, il va être déterminant pour le maître de comprendre pourquoi le chien est stressé et de tout faire ce qu’il est en son pouvoir pour faire disparaître cette source de stress.

En trouvant l’origine de la cause du stress, vous allez être bien plus tranquille à l’avenir, il ne léchera plus pour témoigner de son stress.

Que faire pour demander à son chien d’arrêter de le lécher ?

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit, qu’il ne faut pas, surtout pas, forcer le chien à arrêter de le lécher par la réprimande. Comme nous l’avons précisé en introduction, c’est un réflexe naturel. La léchouille est innée chez lui. Il faut trouver une autre méthode pour réduire, puis faire cesser, les léchouilles de son maître.

Quand la léchouille est occasionnelle, ne prenez pas la poudre d’escampette. Il faut que le chien conserve ce mode de communication pour échanger avec d’autres congénères, c’est très important.

Comme nous l’avons vu dans le premier cas de figure, le chien peut vous lécher pour attirer votre attention. Dans ce cas, il faut l’ignorer, tout simplement.

Il est très important dans certains cas, si votre chien monte en pression, de continuer à l’ignorer.

En tant que maître, vous devrez connaître parfaitement votre animal de compagnie à quatre pattes. Pour cela, il est essentiel de comprendre à quel moment votre chien vient vous lécher. Puis, anticipez ces situations pour qu’elles cessent et ne conduisent pas aux léchouilles du chien.

La léchouille du chien est essentielle pour lui. Vous ne devrez pas la bannir de son comportement, sous peine qu’il développe un comportement de substitution plus important… Le tout est de comprendre son chien pour avoir la meilleure des réponses et des solutions avec lui. Ainsi, votre relation n’en sera que plus forte et vous serez fier de lui.

Marion Dubois

Marion a été à L'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes Atlantique - ONIRIS, pendant lequel elle a été assistante dans un cabinet vétérinaire à Nice durant 2 ans. Maman de deux chiots et dotée d'un esprit très critique, elle est rédactrice en chef d chez Cherrydog.fr