Mon chien mange tout ce qu’il trouve : que faire ?

Avoir un chien qui mange de tout et n’importe quoi à n’importe quel moment, ce n’est pas toujours agréable. Parfois, on ne comprend pas forcément pourquoi il adopte un tel comportement. C’est essentiel de bien se renseigner à ce sujet. Quand il mange quelque chose de comestible, « ça va » pourrions-nous dire… Mais quand il se met à manger des éléments non comestibles, sa santé peut vite se retrouver en danger.

Dans cet article, nous allons vous présenter le comportement à adapter afin de sécuriser au maximum l’environnement du chien. Dans une seconde partie, on insistera fortement sur la notion de cohérence. Une troisième partie évoquera l’un de nos ordres favoris que l’on utilise tous les jours, le « tu laisses », puis on évoquera le chien qui mange ses excréments dans une dernière partie.

Anticiper et sécuriser les lieux où se situe votre chien

Tout d’abord, sachez que le comportement de manger tout ce qui est à portée est normal pour un chiot. C’est sa manière à lui de découvrir le monde. Il est dans sa phase d’exploration de l’environnement où il se trouve. Dans ce cas, il va se mettre à mordiller et mâchouiller tout ce qu’il peut pour se défouler.

Seulement, il faut également prendre en compte que tous les lieux ne sont pas aussi sécurisés qu’il le faudrait. Les conséquences peuvent être dangereuses. Le chien peut très vite manger, mordiller et s’attaquer à quelque chose d’interdit ou de toxique. On va penser au canapé et aux produits ménagers qui vont contenir des composants très dangereux pour sa santé.

Vous ne serez pas présent avec votre chien 24H/24. Il est essentiel de sécuriser tous les éléments qui se trouvent dans son environnement. Tout d’abord, on ne met rien en évidence. Les télécommandes sont des objets favoris des jeunes chiots ou des chiens qui sont à la recherche d’un objet à mordre, se tourneront souvent vers ce type d’élément qui est à leur portée.

Si vous ne voulez pas que le chien aille dans une pièce en particulier, même en votre absence, il est essentiel de prendre le temps de l’éduquer pour lui expliquer qu’il n’a pas le droit. Sinon, il peut entrer dans la pièce en question, uniquement sur ordre. C’est ainsi qu’il va pouvoir gérer efficacement sa frustration. Toutefois, on ne peut que vous recommander d’investir dans des portes pour enfant afin de les limiter dans l’accès.

Le chien ne possède pas l’intelligence nécessaire pour se dire « le chocolat, c’est dangereux, la javel, c’est mauvais et l’entrecôte du boucher est très bonne ! ». Il ira déguster tout ce qu’il trouve.

Le maître-mot est la cohérence

L’essentiel pour réussir à éduquer un chien correctement, c’est de l’habituer efficacement à ne pas voler. Dans ce cas, il faut être cohérent. Or, si pendant les repas, vous l’appelez pour lui donner un bout de fromage, que va-t-il penser ? « C’est de la nourriture, ça sent bon, j’y ai droit ». Petit à petit, quand il va sentir cette odeur, au mieux il quémandera, au pire, il profitera de votre absence pour tout manger.

C’est un fait important à prendre en considération. Il faut rester cohérent. Si vous avez décidé qu’il n’aurait pas le droit de manger tant que son ou ses maîtres sont à table, alors il ne doit pas manger. Il devra rester loin de vous, dans son panier est une excellente idée.

Pour l’habituer à rester au panier, un long travail spécifique doit être mené. C’est indispensable pour s’assurer qu’il ne bouge pas pendant toute la durée du repas. Cela sera compliqué pour l’animal, car il voudra rester auprès de vous, notamment si vous avez un chien de berger qui reste très proche de leur maître.

Le processus d’apprentissage sera relativement long. Mais il en vaut la peine. Il évitera à votre animal de manger tout et n’importe quoi et de quémander à table. Vous pourrez apprécier plus efficacement votre animal en bonne santé plutôt que d’aller chez le vétérinaire, car il a mangé une chose dangereuse.

La cohérence est indispensable pour éviter à l’animal d’être désorienté « un coup, j’ai le droit, un autre, je n’ai plus le droit ». Ce n’est pas toujours facile, dans ces moments-là, de s’y retrouver.

« Tu laisses » (ou « pas toucher »), des ordres IN-DIS-PEN-SA-BLES

Cet ordre fait partie de nos mots favoris que l’on communique à nos chiens tous les jours. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit, avant tout, d’un ordre qui peut permettre la survie d’un animal. Pour illustrer nos propos, on va vous raconter une anecdote qui nous est arrivée. Pendant une balade en forêt durant la jeune carrière sportive d’un de nos chiens, on se met à réaliser une balade silencieuse. C’est-à-dire que je laisse le chien libre, sans laisse pour qu’il renifle et je prends différents chemins pour l’inciter à se connecter à moi et éviter de devoir toujours l’appeler. Aujourd’hui, c’est une habitude et il ne sera jamais trop loin sans me regarder. Sauf qu’à un moment, il ne me suit plus et je le vois la truffe au sol en train de mâchouiller quelque chose. Je lui ordonne « Aïko, tu laisses », il ne l’a pas fait, c’était trop tard. Puis, sur la suite de la balade, je l’ai trouvé particulièrement mou et peu réactif. J’appelle notre vétérinaire et il fait une injection d’un produit pour le contraindre à vomir. Résultat : un préservatif usagé. Fort heureusement, il était tout entier et il n’avait pas réussi à le mordiller. Si j’avais appris cet ordre plus tôt, peut-être que ça m’aurait évité cela. Aujourd’hui, tous les chiens de la maison maîtrisent cet ordre que j’aime qualifier de « survie ».

Mon chien mange ses excréments (et il en raffole)

Il est toujours perturbant de voir un animal manger ses propres excréments ou ceux des autres congénères. Comment faire pour s’y retrouver et gérer tout cela ?

En tout premier lieu, il est recommandé de ne pas s’inquiéter… Mais bien d’aller voir le vétérinaire pour s’assurer qu’il ne présente aucun signe de santé anormal.

En cas de doute, quand vous le voyez prêt à réaliser cette action, pensez à l’ordre « tu laisses » qui peut se révéler être très pratique.

Les deux raisons principales qui peuvent conduire à ce comportement sont les suivantes :

  • Le chien a été réprimandé quand il a fait ses besoins dans la maison. De ce fait, il masquera toutes les traces pour ne pas vous mettre en colère.
  • Certaines croquettes n’ont pas été mangées entièrement et demeurent appétentes. Dans ce cas, il mange son « repas ».

Pour éviter que ce comportement se produise à nouveau, on vous suggère de passer un maximum de temps avec lui et de l’inciter à faire beaucoup de balades, de sorties pour le stimuler mentalement et physiquement.