Les races de chiens les plus fugueurs

Comme on a pu le voir dans un article précédent, l’une des causes d’un chien fugueur peut venir de la race de l’animal. Il existe des chiens plus fugueurs que d’autres. C’est le cas avec les animaux qui possèdent un fort instinct de chasse ou un grand besoin d’activité.

Le choix d’une race de chien doit se faire en toute connaissance de cause, et notamment en maîtrisant parfaitement les besoins d’un animal, comme le chien.

Les chiens sont des animaux sociables qui peuvent avoir besoin de voir leurs congénères. C’est le cas avec beaucoup de bergers. Néanmoins, on doit reconnaître qu’il n’est pas toujours facile de trouver une solution… Nous avons testé 6 colliers anti fugue et 6 clôtures électriques. Dans la majorité des cas, ce sont des produits qui fonctionnent en simultané. Ces solutions sont pratiques pour éviter l’irréparable avec un animal qui fugue.

Certaines races sont plus réputées que d’autres pour s’échapper d’un domicile ou d’une balade. Souvent, ce sont des animaux qui possèdent un instinct de prédation particulièrement développé avec des propriétés physiques très proches du loup. Ces instincts naturels sont conservés et ils sont prêts à tout pour s’offrir une sortie.

Chiens fugueurs : quelles sont les races les plus citées ?

Les chiens peuvent avoir une image qui leur colle à la peau. C’est le cas pour le chien-loup de Saarlos et le chien-loup tchécoslovaque. Ce sont des animaux qui ont des caractéristiques mentales très proches du loup.

Ces animaux vont avoir besoin d’être en meute pour être épanouis. Si ce n’est pas le cas, ils seront malheureux et vont chercher à s’échapper du plus possible de la solitude. La solution la plus intéressante pour eux va être la fugue !

Une autre race de chien réputée pour fuguer va être le husky et le malamute. Ce sont deux chiens qui ont des besoins physiques impressionnants. S’ils n’ont pas eu leur dose de dépense physique chaque jour, alors ils seront malheureux et chercheront à fuguer.
Ce n’est pas toujours agréable pour le maître, mais un husky qui fugue, est généralement, un chien compliqué à gérer. Il peut développer des troubles du comportement et être compliqué à vivre. Ces chiens sont utilisés comme des chiens de traîneaux, pour ne pas avoir de difficultés à obtenir leur dépense quotidienne. Les huskies font partie de ces chiens que l’on appelle les primitifs. Ils ont des propriétés très proches du loup. Ils ont ce besoin de se dépenser (et donc de s’échapper) pour être bien dans leur tête.

D’autres chiens vont avoir des instincts primitifs bien prononcés comme les Eurasier, les Akita américains et autres Samoyèdes. Il est vrai, ce sont des animaux magnifiques à première vue. Selon l’élevage où il sera pris, les lignées pourront être différentes d’un chien à un autre, avec la même race. Ce sont des animaux qui vont avoir besoin d’une éducation solide et ferme dès leur plus jeune âge avec un sérieux exemplaire de votre part. Il ne faudra pas utiliser la violence. Cette dernière pourrait sensibiliser le chien plus qu’autre chose.

Toutes les races de chien de chasse sont des potentiels chiens fugueurs. Ils n’ont pas tous le même instinct et un développement aussi prononcé. Le plus fugueur d’entre eux sera probablement l’épagneul breton, réputé pour être un excellent partenaire dans les parties de chasse avec son maître. Le Setter anglais n’est pas en reste avec un potentiel de fugue important. D’autres races vont avoir un besoin important de fuguer. Nous avons souhaité mettre l’accent sur les races que l’on qualifiera des plus fugueuses. Mais ce n’est pas une vérité pure et dure en soi. En effet, il est possible de trouver des épagneuls bretons qui ne fugueront pas durant toute leur vie. En fonction de la qualité de l’élevage et des parents dans la lignée, le risque que le chien fugue, sera plus ou moins élevé.