Combien coûte un chien ?

Avant d’acheter un chien, il est primordial de s’intéresser à son budget qu’il faudra lui allouer, tout au long de sa vie. Même si vous le savez certainement, le chien est un animal vivant. Il a besoin de soin, tout au long de son existence, pour vous apporter toutes ses qualités, dont l’amour, qu’il aura pour vous. Vous serez son centre du monde, il ne faut pas sous-estimer cette tâche.

Les chiens sont de formidables compagnons, aussi bien pour la famille, les enfants et les adultes, les amis, le gardien de la maison, le protecteur, le gardien de troupeau, un partenaire dans une activité sportive… On peut faire plein de choses avec un chien, c’est un fait. Mais le chien n’est pas un chat. Le chien va être un budget plus conséquent. Il ne pourra pas se contenter des restes de nourriture pour manger, comme le feront les poules. Les croquettes et autres patés pour chat ne seront pas suffisantes pour le nourrir et lui assurer une bonne santé. Il ne faut pas oublier tous les autres frais annexes liés au chien…

Dans cet article, nous allons étudier le prix d’achat d’un chien, mais ce n’est pas la seule dépense. Nous évoquerons les frais annexes à ne pas négliger. Nous vous conseillerons de faire un budget prévisionnel à l’année, au mois et à plus long terme, pour faire face à toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer… car souvent, ce sont des dépenses imprévues qui peuvent vous mettre dans des situations économiques compliquées.

Quel est le « juste » prix d’un chien ?

Il n’y en a pas. Un chien d’une race peut avoir un prix différent entre le nord et le sud de la France. Il peut y avoir tellement de critères à prendre en compte qu’il faut étudier cela en profondeur.

Acheter un chien chez un éleveur ou chez un particulier ?

Le prix d’achat va être totalement différent. Les chiens de race berger allemand chez un éleveur vont coûter plus cher que chez des particuliers amateurs. Plusieurs critères entrent en compte : le dépistage de certaines maladies, la qualité des parents (plus ils seront recommandés par la Société Centrale Canine, plus le coût sera important), le statut professionnel implique des charges financières conséquentes que l’éleveur doit amortir, au même titre qu’il y a toujours des « effets de mode ». Les chiens qui se vendent bien se vendront plus cher, c’est un phénomène implacable ! L’inscription au LOF n’est pas en reste et reste un critère important.

Que ce soit chez un particulier (même s’il doit se déclarer éleveur dès lors qu’il fait une première portée depuis 2016) ou un éleveur professionnel, il est possible de trouver des prix oscillant entre 500 et 2000€ pour des chiens de la même race… L’écart de prix est conséquent.

Les chiens qui ne sont pas inscrits au LOF peuvent se vendre un peu moins cher, sans aucune difficulté.

Acheter un chien dans une association de protection animale ou un refuge

C’est l’occasion de faire une bonne action et de sortir de là, un animal qui a vécu un traumatisme important : l’abandon du chien par sa famille adoptive. Ce chien peut présenter des difficultés de comportement plus ou moins importantes.

Dans ce cas, le coût est relativement moins cher, les frais d’adoption oscillent entre 150 et 350€. Toutefois, il est obligatoire de stériliser le chien pour éviter une reproduction, souvent en raison d’un manque d’information sur l’animal.

Les achats liés aux accessoires

Le chien représente, en lui-même, une grosse dépense. Mais ce n’est pas la seule : il va falloir investir dans des accessoires pour qu’il ait ses jouets et son espace à lui.

Un panier de couchage revient entre 15 et 200€ selon la taille et la qualité du produit.

Le collier et/ou le harnais (bien que nous préconisons d’avoir les deux, par mesure de sécurité) sont d’autres dépenses. On les trouve entre 10 et 100€ selon la qualité et la matière (attention à ne pas choisir des composants qui peuvent brûler et/ou irriter la peau de l’animal !).

La laisse pour sortir son animal tout fièrement et lui assurer une sécurité coûte entre 10 et 80€. Vous pourrez opter pour une ou plusieurs longes pour les balades dans certains endroits.

La brosse pour lui retirer les noeuds et retirer pour les poils morts est un indispensable et coûte une trentaine d’euros en moyenne.

Les gamelles et les jouets feront le reste. Les prix changent beaucoup, en fonction de la taille et de la qualité du jouet.

Tous les prix que nous indiquons sont des moyennes, il est possible de trouver des produits moins chers, mais aussi plus chers !

Outre les accessoires de la maison, avez-vous pensé aux accessoires de sécurité ? Le transport de l’animal va être un élément à ne pas négliger, loin de là ! La sécurité de votre animal, même en voiture, doit être assurée. Nous préconisons l’achat d’une caisse de transport que vous placerez dans le coffre pour le protéger en cas de choc et éviter la propulsion sur le pare-brise, ce qui tuerait à coup sûr le chien.

La niche pour les personnes qui veulent offrir un couchage extérieur pour les chiens qui dormiront dehors.

D’autres éléments doivent être envisagés, comme le shampooing, les dentifrices, etc.

La nourriture, la plus grosse dépense mensuelle ?

Vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous : les croquettes, les patés, l’alimentation maison également appelée « ration ménagère » et le BARF. Tous ont des coûts différents. Il ne faut pas changer de régime alimentaire tous les jours, votre chien ne le supporterait pas et finirait malade.

La quantité de nourriture va dépendre de votre mode de vie, de la taille du chien et de sa capacité à digérer. Certains animaux ont besoin de manger en deux fois, quand d’autres mangeront en une fois. Les chiens sportifs mangeront naturellement davantage que les chiens qui passent leur vie à la maison.

Le prix des croquettes est variable d’une marque à une autre et peut osciller entre 3 et 8€ le kilo. Nous attirons votre attention sur la qualité de la croquette et sa digestibilité.

Le BARF peut revenir moins cher et être de meilleure qualité… si celui-ci est fait intelligemment, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. L’équilibre va être très important pour limiter des carences et la présence de vers dans leur estomac. Ce régime alimentaire nécessite une organisation plus complète et importante.

Le toilettage est une autre dépense à prévoir

Toutes les races de chiens ne sont pas concernées. Par exemple, nous avons des bergers australiens et un berger allemand et aucun ne va au toilettage ! Par contre, ils passent, toutes les deux semaines, dans nos mains pour être brossés et éviter la formation de noeuds qui pourraient les embêter.

Cependant, certaines races de chiens ont besoin d’y aller. Le coût de la séance peut revenir entre 25 et 100€, suivant la prestation choisie.

La santé est parfois le fardeau des propriétaires de chiens…

C’est certainement le poste de dépenses le plus conséquent… surtout quand le chien vieillit et qu’il lui faut des traitements pour soulager sa vie… Tous les ans, il faudra prévoir la vaccination annuelle, la vermifugation ou encore le traitement contre les tiques, les puces et autres parasites externes.

Pour vous aider, il existe des assurances santé pour chien. Ce sont des choix conséquents qui nécessitent une bonne gestion de votre budget, mais qui pourront vous aider grandement.

Partirez-vous avec votre chien en vacances ?

Pour partir en vacances avec son chien, vous allez avoir des frais supplémentaires. Même si vous ne partez pas avec, il faudra trouver quelqu’un pour le garder ou le placer dans un chenil pendant la durée du séjour.

Les cours d’éducation

Nous sommes vraiment pour aller dans les écoles de chiot et les cours d’éducation. Il est important pour le chien de recevoir tous les codes canins qui s’imposent, et surtout de trouver sa place dans la « société chien ».

Le montant de l’adhésion varie beaucoup en fonction des clubs.

Les chiens de 2nde catégorie

Ils font l’objet de dépenses supplémentaires, puisqu’il faudra acquérir un document vous permettant d’indiquer qu’ils sont bien suivis, auprès du vétérinaire, ou d’un comportementaliste et qui ne présente aucun danger pour la société.

La question du coût du chien est très importante et ne doit pas être prise à la légère. En observant tous les postes de dépenses, vous allez mettre toutes vos chances de côté pour faire face à l’imprévu !

Lire aussi : Comment empêcher son chien de monter sur le canapé