Mon chien ne veut pas descendre du canapé : que faire ?

Les chiens sont des animaux coquins. Ils n’hésitent pas à monter sur le canapé, soit en votre présence, soit en votre absence. Et parfois, cela peut vous irriter.

Est-ce qu’il faut autoriser les chiens à monter sur le canapé ? Comment faire pour empêcher les chiens de monter sur le canapé ? C’est la grande question que l’on va se poser à travers cet article.

Nous allons vous donner notre avis et nos conseils pour empêcher le chien de monter sur le canapé. Parfois de nouvelles règles devront être instaurées.

La cohérence, c’est la clef

Pour éduquer correctement un chien à ne pas monter sur le canapé et à descendre « sur ordre ou commandement », vous devrez être cohérent, en toute circonstance.

Tout le monde n’a pas la même vision du chien sur le canapé. Il est parfois autorisé quand à d’autres moments, celui-ci n’est pas autorisé.

Toutefois, comme dans plein d’autres contextes, le chien est un animal qui doit répondre, un minimum, à vos commandes. Or, si celui-ci se met à vous grogner dessus, il est légitime de se poser la question s’il est normal d’entendre un chien vous grogner ou désobéir quand vous lui demandez de descendre du canapé.

Pour assurer un bon confort de vie et éviter des problèmes à l’avenir, il est important d’instaurer un cadre précis pour que l’animal comprenne. Par exemple, en présence d’enfants, le chien peut (et doit !) descendre du canapé. Est-ce que vous l’autorisez à monter sur le canapé ? Si oui, une fois, il ne faut pas lui dire « non » le lendemain, dans les mêmes conditions. Le chien a besoin de repères pour ne pas être déboussolé et malheureux. Sans repères, il y a beaucoup plus de chances qu’il développe un trouble du comportement or, on ne souhaite pas que cela arrive !

Pour apprendre à un chien à descendre du canapé, tous les membres de la famille devront répondre de la même manière. Les ordres sont les mêmes des grands-parents aux petits enfants. C’est très important d’être cohérent pour ne pas déstabiliser l’animal.

L’autre élément à ne pas oublier reste la cohérence dans l’autorisation des espaces. Certains animaux n’ont pas accès à certaines pièces au coeur de la maison. Dans ce cas, il est important de préciser au chien que le canapé est disponible « sur commande » et non pas en libre service. C’est vous, en tant que maître, qui allez être à l’initiative pour faire monter le chien sur le canapé ou non. Or, dans les faits, on le voit souvent, ce n’est pas toujours le cas. Vous devrez lui dire « viens » ou « descends ». Jamais le chien ne doit être sur le canapé avant vous.

Ces mesures sont les mêmes pour les enfants et il faut être vigilant sur ce point. Le chien peut abuser de la passivité des enfants et en tirer profit pour son propre intérêt.

A lire aussi : Est-ce bien d’autoriser le canapé à son chien ?

Quelles sont les raisons principales qui « obligent » le chien à monter sur votre canapé ?

Tout d’abord, vous n’êtes pas sans savoir que les chiens sont des animaux fantastiques et intelligents. Ce sont des êtres vivants qui ont un cerveau et sont en mesure de prendre des décisions qui vont leur convenir, quand d’autres ne les satisferont pas. Le canapé est un lieu agréable et doux pour eux. Ils ont certainement un bon et chaleureux panier, mais le canapé reste bien plus confortable et agréable pour eux. L’odeur des « parents adoptifs » y est très forte.

L’autre raison qui peut expliquer la raison d’un chien sur un canapé va être la prise de hauteur. Ce sont des chiens qui veulent contrôler tout ce qu’il se passe dans la maison.

Dans ce dernier cas, c’est une situation qu’il va mettre en pratique très souvent, pour ne pas dire tout le temps. Il est préférable de ne pas laisser faire durer cette période, sous peine d’avoir des problèmes de comportement par la suite.

La troisième et dernière raison principale qui peut expliquer le fait que le chien monte sur le canapé est l’absence de cohérence et de clarté dans vos ordres. Si vous lui autorisez par moments, si vous le réprimandez pendant 3 jours, puis qu’un de vos enfants l’autorise par la suite, ou autre, le chien ne sait plus ce qu’il doit faire et ne pas faire. Dans ces moments-là, ils finissent par prendre l’initiative par eux-mêmes et « advienne que pourra » !

Comment vivre avec son chien pour lui apprendre à descendre du canapé ?

Il suffit de mettre en place quelques règles pour l’éduquer. Le chien ne sera pas malheureux de quitter le canapé, car il veut, à tout prix, vous faire plaisir.

En revanche, un chien qui grogne, qui aboie, voir qui mord, il faut le contrôler de suite. Ce n’est pas normal et cela témoigne d’un problème d’éducation dans son ensemble. Le chien doit répondre, qu’il le veuille ou non, à vos ordres.

L’animal qui grogne peut-être un danger pour beaucoup de personnes. La consultation d’un éducateur canin est vivement recommandée.

Pour lui apprendre à monter sur le canapé, vous allez devoir y aller étape par étape. Tout d’abord, quand vous accédez au canapé, le chien doit passer derrière vous. Il n’est pas présent sur le canapé. S’il quémande pour aller sur le canapé, vous l’ignorez. Si vous lui répondez, dans son esprit « il suffit de demander… ». Il vaut mieux attendre qu’il soit calmé pour lui proposer de venir. Puis, au bout d’un moment, vous lui demanderez de descendre. D’abord, d’un ton calme et crédible. On utilise un seul mot, à savoir « descends » pour le canapé. On ne rajoute pas de « s’il-te-plaît » ou d’autres mots similaires, qui vont perturber plus qu’autre chose l’animal. S’il ne descend pas, on utilise la voix dans les graves, sans crier dessus. On peut aussi froncer des sourcils pour montrer un mécontentement. Il ne sert à rien de crier ou de taper son chien, il va finir par le faire. Quand il est descendu, on le félicite !

Le canapé est une zone stratégique pour le chien, surtout quand il y a des enfants. Il peut se montrer agressif avec un enfant qui veut aller sur le canapé.

Pour les personnes qui voient des poils sur le canapé au retour du travail, il ne sert à rien de réprimander le chien, bien au contraire. En effet, le chien est un animal qui a été dessus en votre absence et il ne va pas comprendre pourquoi vous le réprimandez par la suite, puisqu’il n’y est plus dessus. La solution la plus simple est de bloquer l’accès au canapé.

Une solution que nous utilisons beaucoup à la rédaction est de féliciter le chien quand il est descendu et de lui donner l’ordre « au panier ». Ainsi, il retrouve son espace et il va être content !

Damien Rolanspi

Damien a obtenu un doctorat Vétérinaire à Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort. Passionné par les animaux et doté d'un esprit très critique, il gère actuellement les catégories guides d'achats chez Cherrydogs.fr