Est-ce bien d’autoriser le canapé à son chien ?

L’arrivée d’un chien est toujours un grand bonheur dans une famille, après les questions d’alimentation, d’éducation, d’achats abordées, votre boule de poils commence à faire son chemin dans votre maison. Jusqu’au jour où vous rentrez du travail et découvrez votre compagnon à 4 pattes bien installé sur le canapé. Arrive cette fameuse question : dois-je autoriser le canapé à mon compagnon à quatre pattes ?

C’est un sujet qui fait débat depuis des années et qui continuera de faire débat au sein des foyers. Pour vous aider à prendre la décision, nous allons vous présenter des arguments contre et des arguments pour, afin de vous laisser être votre libre arbitre à ce sujet.

Les arguments contre

Votre canapé est tout neuf, votre canapé est de couleur claire, d’une matière fragile, vous ne voulez pas de poils partout, de trace de pattes, de terre et d’odeur de chien mouillé sur votre canapé… Voici un des premiers arguments qui sort lorsque l’on aborde le sujet : la propreté. Il est évident que si votre compagnon n’a pas accès au canapé, vous gagnerez du temps au niveau du nettoyage, vous n’aurez ni les poils à aspirer ni des plaids de protection à laver régulièrement à cause de l’odeur.

Deuxième argument, « chacun à sa place », le canapé pour les humains et le panier pour le chien. Vous souhaitez que votre chien reste dans des endroits qui lui sont consacrés. Dans certains cas, il est bien de rappeler au chien que ce n’est pas lui le chef de famille. Eh oui, des chiens peuvent avoir de forts caractères et faire par exemple de la protection de ressources avec le canapé. Vous voulez vous asseoir sur le sofa et votre chien vous grogne dessus ? Arrêtez tout, vous ne devez pas le laisser prendre le dessus sur vous.

Les arguments pour

Le canapé, OK, mais seulement sur invitation. C’est-à-dire que c’est vous qui décidez où, quand et comment le chien à l’autorisation de venir sur le canapé. Apprenez-lui l’ordre « monte » ou « dessus » pour lui exprimer qu’il a le droit. Dès lors qu’il vous rejoint quand vous lui avez donné l’ordre, félicitez-le. Apprenez-lui également l’ordre « descends ». Si vous partez du canapé, faites-le descendre. Autoriser le canapé seulement en notre présence permet d’éviter au retour du travail de retrouver un coussin éventré. Pour que ce système d’invitation fonctionne, vous devez aussi savoir dire « non » lorsque votre boule de poils se permet de monter sans votre autorisation. Poser des limites lui permettra de comprendre les moments où c’est autorisé et les moments où cela ne l’est pas.

Un week-end d’hiver où il fait froid, un bon plaid, un film une boisson chaude et un chien. Quoi de mieux que ces petits moments de calme et de plaisir pour profiter de la tendresse que peut vous apporter un animal de compagnie ? Les chiens adorent se blottir dans des endroits bien douillets, le canapé semble être un endroit parfait, pour qu’il vienne se blottir contre vous, dans l’attente d’avoir des câlins et des papouilles. Si vous êtes un amateur des câlins douillets, l’autorisation au canapé est donc faite pour vous.

À vous désormais de faire votre choix en fonction de vos préférences et du caractère de votre chien. Est-ce bien d’autoriser le canapé à son chien ? Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Elle sera différente en fonction de chacun. Une fois la décision prise, ne changez pas constamment d’avis au risque que votre chien ne comprenne plus s’il a le droit ou non.