Pourquoi voulez-vous un chiot ?

Avant d’acheter un chiot, posez-vous quelques questions. Pourquoi voulez-vous un chien ? Aurez-vous le temps, l’espace et l’argent nécessaires pour prendre soin de votre chiot et jouer avec lui ? Quelle race voulez-vous ? Connaissez les réponses avant de commencer à chercher parce qu’une fois que vous regardez sérieusement, vous allez probablement ramener un chiot à la maison et il sera trop tard pour faire marche arrière si vous vous n’êtes pas renseigné convenablement avant !

Où trouver votre chiot ?

Vous avez beaucoup d’options lorsque vous choisissez un chiot. Parce qu’il y a tellement d’animaux de compagnie en attente d’adoption… C’est formidable d’adopter un chien dans un refuge.

Si vous décidez de passer par un éleveur, nous vous conseillons de chercher un petit éleveur qui ne vend jamais aux marchands ou aux animaleries. Visitez le chenil de l’éleveur et rencontrez la mère ou les parents de votre chien. N’hésitez pas à poser le maximum de questions pour évaluer la qualité de l’éleveur.

Le matériel nécessaire pour bien accueillir votre chiot

Vous aurez besoin d’accessoires (à minima) avant de ramener votre nouveau chiot à la maison :

  • Nourriture pour chiots
  • Couchage pour chien
  • Brosses de toilettage
  • Laisse et collier avec des médailles qui incluent votre numéro de téléphone et celui de votre vétérinaire
  • Bols d’eau et de nourriture
  • Jouets.

Ramener votre chiot à la maison

Les premiers jours de votre chiot dans sa nouvelle maison sont un grand changement pour lui, alors donnez-lui beaucoup d’attention et d’amour.

Jouez souvent avec lui. Apportez son lit ou sa caisse dans votre chambre le premier soir pour qu’il puisse être près de vous.

Peu de temps après son arrivée dans votre foyer, planifiez sa première visite chez le vétérinaire. Votre vétérinaire peut répondre à toutes vos questions et s’assurera que votre nouvel animal n’a aucun problème de santé.

Choisir la nourriture de votre chiot

Les chiots ont besoin d’une nourriture spécialement conçue pour eux. Cela s’explique par le fait qu’un chiot en pleine croissance a besoin de plus de protéines et de calories qu’un chien adulte. La nourriture est également plus facile pour la petite gueule et la mâchoire plus faible du chiot. N’oubliez pas que les chiots ont aussi besoin de beaucoup d’eau fraîche et propre.

C’est une mauvaise idée de nourrir votre chiot avec des restes de table. Plus important encore, certains aliments peuvent être toxiques pour les chiens, notamment le raisin, les raisins secs, l’alcool, l’ail, les oignons, les avocats, le sel et le chocolat. Appelez le Centre antipoison ou votre vétérinaire immédiatement si vous pensez que votre chiot a mangé quelque chose de dangereux.

De quelle quantité de nourriture le chiot a-t-il besoin ?

Les chiens mangeront beaucoup si la nourriture est disponible. C’est pourquoi vous ne devriez pas nourrir votre chiot avec de la nourriture en “libre service”. De plus, il est bon de surveiller ce que votre chiot mange pour que vous puissiez suivre son état de santé.

La quantité de nourriture dont il a besoin dépend de sa taille, de son âge et de son état de santé. Demandez conseil à votre vétérinaire sur la quantité de nourriture à donner à votre chiot.

Protégez les enfants et votre chiot

Même si les enfants et les chiens adorent jouer ensemble, un chiot apprend encore les ficelles du métier et peut jouer grossièrement. Il y a aussi la possibilité que des enfants turbulents jouent trop violemment avec leur chiot. Surveillez chiots et enfants en tout temps pour qu’ils restent en sécurité. Un enfant ne doit JAMAIS rester seul avec un chien.

Protégez votre maison pour éviter tout accident

Comme les bébés, les chiots explorent tout avec leur bouche. Pour le protéger, vous devrez faire certaines choses avant de ramener votre chiot à la maison.

  • Protéger les câbles électriques
  • Déplacez les objets facilement cassables
  • Fermez les fenêtres basses
  • Placez en hauteur les plantes toxiques
  • Rangez les fournitures de nettoyage, l’huile à moteur, l’antigel et les médicaments
  • Vérifier la clôture de votre jardin et réparez la si nécessaire
  • Procurez-vous une poubelle bien fermée pour les ordures.

Les chiots aiment tout mâcher, y compris les plantes de cour et d’intérieur. Certaines plantes, dont le muguet, le laurier-rose, l’azalée, l’if, la digitale, le rhododendron, les feuilles de rhubarbe et le trèfle, présentent des risques pour les chiens. Si vous pensez que votre chiot a mangé une plante toxique, appelez immédiatement votre vétérinaire ou le Centre antipoison.

À l’intérieur ou à l’extérieur ?

Les chiens sont plus heureux quand ils sont avec leur meute, dans notre cas avec leurs maîtres donc. Si vous gardez souvent votre chien à l’extérieur, prenez toujours le temps de le promener et de jouer tous les jours. Gardez votre chien en sécurité avec un jardin clôturé. Assurez-vous qu’il y a un endroit couvert, sec, sans courants d’air pour le garder au chaud et un endroit ombragé pour le garder au frais. Assurez-vous qu’il a de l’eau fraîche à disposition en permanence.

Le promener

Même si votre chiot a une grande cour, vous devrez l’emmener se promener. Les promenades permettent aux chiens de faire de l’exercice physique et mental. Cela lui permet d’interagir avec d’autres chiens qu’ils rencontrent en cours de route.

De plus, cela lui permet de laisser des marques olfactives, ce que les chiens aiment faire. Essayez de promener au moins 60 minutes par jour, réparties en deux à quatre promenades. Et assurez-vous que votre animal est vacciné correctement pour éviter de contracter une maladie pendant qu’il est en balade.

Suivez des cours d’éducation canine

Même si vous pouvez éduquer votre chiot vous-même, vous voudrez peut-être l’amener à des cours d’obéissance. Il aura l’occasion de côtoyer d’autres chiens et devra écouter pendant qu’il se passe beaucoup de choses. En plus, ça vous poussera à faire “vos devoirs” et à continuer à travailler avec lui. Avec un peu de temps, de gentillesse et de patience, vous pouvez apprendre à votre chiot à mieux se comporter.

Jouez avec votre chiot

Jouer, c’est amusant ! Passez du temps chaque jour à jouer avec votre chiot parce que cela l’aide de plusieurs façons. Il se débarrasse de son trop plein d’énergie, travaille sur la coordination, l’éducation et se lie à vous. Quand vous jouez, utilisez des jouets. N’utilisez pas la laisse de votre chiot, vos mains ou quoi que ce soit d’autre, sinon il se fera de fausses idées.

Comment choisir un vétérinaire ?

Demandez à des amis s’ils connaissent un bon vétérinaire. Une fois que vous avez quelques noms, visitez chaque clinique. Choisissez-en une qui est bien gérée, qui a l’air propre et qui sent bon.

Le vétérinaire doit vous écouter et répondre à toutes vos questions. Le personnel est-il amical ? Tout comme avec votre propre médecin, assurez-vous de vous sentir à l’aise avec le vétérinaire que vous avez choisi.

Comment savoir quand votre chiot est malade ?

Souvent, les chiens ne le montrent pas quand ils se sentent mal. Ils font de leur mieux pour rester sociable quand leurs propriétaires sont là.

Vous remarquerez peut-être certains signes courants de maladie chez les chiots et les chiens, comme ne pas manger, manger moins, vomir, tousser, éternuer, faire de la fièvre, de la diarrhée ou dormir davantage. Si vous voyez l’un de ces signes, appelez votre vétérinaire.

Soin du pelage et des griffes de votre chiot

Brossez le pelage de votre chiot tous les jours. Cela l’aidera à s’habituer au toilettage. Demandez à votre vétérinaire quelle brosse convient le mieux à la race de votre chien. Gardez ses ongles courts, car des ongles trop longs peuvent solliciter les articulations du poignet d’un chien et blesser les gens et les meubles. Coupez les pointes des ongles toutes les semaines à partir du moment où votre chiot est jeune. Votre vétérinaire peut vous montrer comment faire.

Combattre les puces

Les signes que votre chiot peut avoir des puces comprennent la “saleté” des puces (petites crottes de puces noires), une légère rougeur, de graves démangeaisons et des infections cutanées. Pour combattre les puces, demandez à votre vétérinaire de vérifier si votre chiot ) des puces. Traitez tous les animaux de la maison contre les puces, pas seulement ceux qui en ont.

Débarrassez-vous des parasites du chiot

Votre chiot aura probablement besoin de vermifuges lors de sa première visite chez le vétérinaire. C’est une bonne idée pour sa santé et la vôtre, car certains parasites canins, comme les ascaris et les ankylostomes, peuvent aussi passer aux humains.

Presque tous les chiots ont des ascaris et des ankylostomes. Les parasites intestinaux sont potentiellement mortels pour votre chiot s’ils ne sont pas traités.

La stérilisation

Chaque année, plus de 6 millions de chiens et de chats se retrouvent dans des refuges. C’est pourquoi c’est une excellente idée de stériliser votre chiot. La stérilisation peut se faire dès l’âge de 2 mois, mais la plupart des vétérinaires attendent l’âge de 4 à 6 mois.