Mon chien mange son tapis : que faire ?

L’animal qui détruit de nombreuses choses, dont le tapis pour chien, ne facilite pas le quotidien de ses propriétaires. Un chien qui mange son panier est un chien qui présente certains troubles du comportement.

Avant de trouver des solutions, il faut isoler la source du problème. Quelle est la cause de ce comportement ? Pourquoi le chien réagit-il comme ça ? Puis, il ne vous restera plus qu’à adapter des solutions et des méthodes en corrélation.

Comprendre pourquoi son chien mange le tapis pour chien

Quelles sont les motivations qui poussent le chien à agir de la sorte ? Est-ce que l’animal s’attaque au tapis pour chien à un moment en particulier ou pas ? En ayant ces premiers éléments de réponse, vous allez pouvoir adapter un comportement et des actions.

Dans le cas où le chien réalise une destruction après votre départ, cela veut dire qu’il ressent de l’anxiété. S’il détruit son tapis pour chien devant vous, alors, il essaie de vous faire passer un message.

La compréhension du comportement canin est essentielle. Une personne qui n’est pas en mesure de comprendre son chien va avoir des difficultés par la suite. Le chien ne sait pas parler, mais il sait communiquer. Plusieurs spécialistes ont conclu qu’un chien qui bouge la queue est un chien heureux ! D’autres signaux sont disponibles pour exprimer une émotion, ou un message.

Il ne faut pas les négliger, sous peine d’avoir une mauvaise relation avec votre compagnon. Dans le cadre du tapis pour chien, s’il se met à réaliser de l’anxiété liée à votre départ, il ne va pas détruire uniquement le tapis pour chien, mais d’autres éléments. Il a besoin de se dépenser. L’animal doit être stimulé, pour que lorsque vous partez, vous ayez l’esprit tranquille. Une première solution va être de réaliser une grande sortie physique et mentale assez longue avant votre départ. Comme ça, il profitera de votre absence pour se reposer.

Pour une progression en douceur, vous pourrez également lui apprendre la solitude. Plusieurs solutions se présentent à vous. Mettre un animal dans une pièce, attendre 5 secondes, le récompenser s’il n’a rien fait et ainsi de suite. La progression se fera en allongeant la durée d’absence, et le tapis pour chien. Il faut bien s’assurer que le chien reste sage et ne tourne pas en rond. Pour augmenter les difficultés, vous pourrez claquer la porte, ne plus bouger, et à l’aide d’une caméra vérifier le comportement du chien.

En revanche, si votre chien nourrit de l’anxiété, plusieurs actions sont à mettre en place. Dans un premier temps, il est conseillé de réduire l’espace vital de l’animal. Avec un espace plus petit, il aura moins de choses à surveiller. La surveillance est liée à son instinct. Pour ce faire, vous pourrez le mettre dans une pièce plus petite ou une caisse de transport. Cette dernière solution est très pratique ! C’est elle que nous recommandons en priorité, parce qu’elle va fournir un endroit facile pour l’animal. Plusieurs étapes sont à réaliser avant de mettre le chien en caisse. Il faut lui faire apprécier cet endroit.

Ensuite, nous recommandons de supprimer toutes les habitudes qui vont générer le départ. Cela peut être la mise du manteau. Vous pourrez mettre le manteau et le conserver dans la maison, comme ça, il ne sera pas stressé.

Pour une arrivée, c’est la même chose. Changez vos habitudes. Vous saute-t-il dessus ? La prochaine fois, ignorez-le, et venez le voir quand vous l’aurez décidé, entre 5 à 10 bonnes minutes après votre arrivée.

Le plus important est de garder à l’esprit que le chien doit être compris. Il a réalisé une bêtise, certes, mais il est primordial de comprendre pourquoi il l’a réalisée. Il ne vous restera plus qu’à adopter une solution par la suite.

Besoin d’aide pour choisir votre tapis pour chien ? Suivez ce comparatif !