Mon chien a peur des gens : que faire ?

La peur des humains de la part des chiens est un véritable problème. On pourrait utiliser le terme « handicap », car le chien adopte des comportements de stress importants et vous ne pourrez plus vous déplacer comme vous le souhaitez. Comment remédier à ce problème ? C’est une question qui travaille de nombreux propriétaires de chiens. Votre vie devient dépendante de votre compagnon. Est-ce la meilleure des choses ? Non. De plus, il va développer des problèmes comportementaux plus ou moins prononcés ce qui peut empêcher la bonne évolution de cette boule de poils.

Dans cet article, nous allons présenter les différentes peurs existantes au niveau de l’animal pour comprendre pourquoi il est aussi craintif, ce que l’on observera dans un second et dernier temps.

Les multiples peurs existantes chez le canidé

Tout d’abord, la peur est un instinct de survie chez plusieurs chiens. Il est important de bien l’étudier pour éviter d’être surpris et d’avoir des retours négatifs à ce sujet. Le chien qui a peur s’exprime et cherche à communiquer pour éviter d’être contraint à sa dernière solution, l’attaque pour se défendre.

Les degrés de peur ne sont pas les mêmes d’un animal à un autre. Certains vont prévenir quand d’autres attaqueront ou chercheront, avant tout, à partir de la zone d’inconfort.

  • Le chien mal à l’aise qui préférera se détacher des humains est un chien qui a peur. Pour cela, il est primordial de bien analyser tous les signaux de l’animal pour mieux anticiper ses réactions.
  • Un autre cas d’un chien qui se met à paniquer dès qu’il voit une personne, c’est le chien qui tente de fuir, de se cacher ou encore qui se met dans des états inhabituels à la vue d’un homme.
  • Le chien peut témoigner de son inconfort à travers des vocalises comme l’aboiement ou le grognement. Il est vivement déconseillé de réprimander le chien quand il s’exprime. Il pourrait ne pas comprendre et cela ne fera que renforcer son agressivité… envers vous.
  • Le dernier type de chien craintif que l’on peut trouver est celui qui va attaquer un humain, car c’est le seul moyen d’être « tranquille » pour lui. Il ira éliminer ce qui le dérange, telle une proie.

Il existe des méthodes et des solutions pour rendre le chien plus sociable et calme. Mais il ne s’agit pas d’une méthode qui va garantir des résultats à 100%. En effet, nous allons évoquer des actions afin de diminuer son inconfort en présence de l’humain.

Comprendre pourquoi votre chien est craintif

Bien que chaque chien soit unique, il existe des cas dans lesquels l’animal peut développer cette phobie des humains. Nous avons retenu deux causes principales que nous allons évoquer dans cet article.

La première cause est certainement une association. Le chien a été victime de (très) mauvais traitements de la part d’un humain et il va développer un comportement de protection. Une personne l’a tabassé à une ou plusieurs reprises, alors le chien va associer l’humain à quelque chose de néfaste pour sa santé et sa survie. Dans ce cas, il va le fuir pour éviter, à nouveau, de souffrir. C’est une protection parfaitement logique.

La seconde cause résulte d’une mauvaise socialisation avec les humains quand l’animal était petit. Dans ce cas, il n’a pas été suffisamment confronté à plusieurs individus pendant son développement. Il ne peut pas avoir la confiance nécessaire en l’humain. Nous en profitons pour rappeler l’importance d’une bonne socialisation pour mettre l’animal en confiance et le rassurer. Il ne faut pas oublier que le chien est un animal social qui a besoin d’être stimulé, notamment dans les 4 premiers mois de sa vie. Le priver de ces situations serait un véritable problème pour son développement à l’avenir.

Comment travailler la peur des humains par le chien ?

La première étape à réaliser sera de prendre le temps nécessaire pour choisir le bon élevage. À titre d’informations, nous avons visité 4/5 élevages de bergers allemands différents avant de choisir l’élevage définitif. Il s’avère que lorsque l’élevage est minutieusement choisi, vous tomberez sur des personnes professionnelles qui maîtrisent parfaitement les différentes étapes de socialisation du chien pour le mettre dans d’excellentes conditions.

La seconde étape sera l’arrivée du chiot à la maison. Pendant le mois suivant, voire les deux mois qui suivent l’arrivée de l’animal, il va falloir beaucoup travailler toutes les situations, l’emmener partout, pour vous assurer qu’il connaisse ces bruits et ne développe pas de craintes particulières. N’hésitez pas à l’emmener au marché. C’est un endroit parfait pour travailler le contact des humains, les bruits, les différentes odeurs et perfectionner toutes les stimulations dans lesquelles il pourra se retrouver.

Quand le chien commence à montrer des comportements de stress ou d’anxiété, il ne faut pas le caresser ou lui accorder une attention outre mesure. En effet, il va sentir qu’il y a quelque chose d’anormal et développer un comportement inadapté. En lui montrant que vous êtes sûr de vous et qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur, vous allez avoir un chien serein qui va se calquer sur vous pour ne pas avoir peur.

Les rencontres avec les humains et les chiens devront se faire étape par étape. Il ne faut pas aller dans une balade canine avec 150 sujets canins ou/et humains différents. L’animal doit, avant tout, prendre confiance et s’assurer que vous êtes avec lui. Ne prenez pas le risque d’avoir une mauvaise expérience, ce qui pourrait réduire sa confiance en l’homme.

Quand le chien est dans une situation de stress et d’inconfort, il ne faut pas le forcer à aller d’un endroit à un autre. Ce serait vraiment dommage de briser sa confiance. Observez son comportement et ne changez rien au vôtre.

Pour éviter toute attaque qui serait la seule manière, pour l’animal, de s’exprimer, il faut mettre le chien dans une zone de confort. Si celle-ci est d’être éloigné des humains et de progresser étape par étape, alors faites. Vous serez tranquilles par la suite.

Un chien craintif est un animal qui doit prendre le temps de maîtriser son environnement. Sinon, il pourrait développer des comportements dangereux et inadaptés.