Comment utiliser un collier anti fugue ?

Le collier anti fugue est un objet qui va se placer au même endroit que le collier traditionnel. Il est doté de plusieurs éléments distincts, qui vont apporter une réelle valeur ajoutée. Le but est de retenir le chien dans un espace prédéfini.

L’utilisation d’un collier anti fugue ne doit pas être réalisée incorrectement. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un produit qui peut avoir une décharge électrique. Celle-ci peut être dangereuse et certains animaux peuvent ne pas le supporter.

Pour vous aider dans le choix du meilleur produit, nous avons rédigé un guide complet à cet effet. Vous pourrez le retrouver sur notre site. Nous y avons placé de nombreux conseils pour vous aider à choisir le meilleur produit qui soit pour vous.

Dans la plupart des cas, le collier anti fugue est relié à une clôture électrique. C’est la meilleure solution qui s’offre à vous pour éviter qu’un accident arrive et puisse mettre en danger la santé de votre compagnon.

Quand un propriétaire se met à choisir ce type d’élément, c’est parce que son chien s’est sauvé à de nombreuses reprises. L’accident n’a peut-être pas eu lieu, mais il faut l’éviter. Que ce soit à proximité d’une route, d’une forêt avec les chasseurs, ou encore des fermes, où le chien peut tuer (et manger) les poules et autres animaux présents… Ce sont des situations très embarrassantes et souvent dramatiques. Pour les éviter, la solution ultime est le système anti fugue complet.

Le fonctionnement du collier anti fugue

Le collier anti fugue ne nécessite pas un énorme système de fonctionnement, bien au contraire. Il s’agit d’opter pour une solution efficace, qui fonctionne bien.

Les types de colliers anti fugue existants sur le marché sont nombreux. Il y a les colliers anti fugue qui ont besoin d’une clôture électrique et les colliers anti fugue qui ont une clôture invisible. À la rédaction, nous préférons le premier système. Il est plus précis. Visuellement, on sait davantage où est le chien, et cela évite de mauvaises surprises.

Quand vous recevrez le produit, vous allez avoir un fil antenne. C’est un fil, très fin, qui doit être enterré. La profondeur n’est pas importante. Une dizaine de centimètres suffit. Néanmoins, il faut bien respecter les consignes indiquées et données par le fabricant pour éviter une utilisation inadaptée.

Ce fil devra être relié à une source électrique pour bien fonctionner. Afin d’aider votre animal à ne pas se faire mal inutilement, la majorité des constructeurs vont livrer des fanions. Ce sont des petits drapeaux que vous planterez à l’intérieur de la zone « clôturée ». Dans un premier temps, il est indispensable de prendre le temps d’habituer votre chien à cette zone. Ce n’est pas toujours évident et pratique. Néanmoins, c’est un travail qui aura son importance par la suite.

Le but du collier anti fugue est qu’il sera relié par des ondes à la clôture électrique enterrée. Quand l’animal s’approche des bords, il va recevoir un premier bip sonore, puis un autre, avec une intensité de plus en plus forte. L’objectif est de décourager le chien à franchir cette barrière. Et s’il n’obtempère pas, il va recevoir un petit coup de courant électrique. Cette sensation désagréable devrait l’inciter à faire marche arrière. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. C’est pour cela qu’il est important d’entreprendre une séance d’éducation au préalable à cet effet. Le chien doit prendre l’habitude qu’il ne peut pas être partout comme il le désire. Des règles sont imposées par le maître. C’est à vous de réaliser tout le nécessaire pour que le port du collier anti fugue soit le plus efficace possible.