Comment habituer son chien au chenil ?

Le chenil est un espace clos dans lequel le chien va passer une majeure partie de sa vie. Pour réussir à habituer le chien au chenil, il y a tout un processus à mettre en place. Généralement, c’est plus facile pour les chiots que pour les chiens, parce qu’ils vont être éduqués de cette manière, et vont finir par s’y habituer.

Si vous ne savez pas encore quel chenil prendre, sachez que nous avons rédigé un guide complet, et que vous pourrez le retrouver sur notre site internet.

Le chenil pour chien est un élément pas évident à choisir. Dans notre guide, vous retrouverez de nombreux conseils pour avoir des pistes et choisir le meilleur chenil pour chien qu’il vous faut, qui conviendra à votre chien, mais aussi à vous. N’oubliez pas que le chenil pour chien doit avoir une niche à l’intérieur, ou tout du moins, un espace dans lequel le chien sera à l’abri du vent, de la pluie et des nombreuses intempéries existantes. L’animal ne devra pas rester éternellement à l’intérieur, sous peine de le rendre malheureux. Le chien a besoin de la présence de son maître pour être entièrement épanoui et heureux.

Les étapes pour habituer le chien au chenil

Dès que vous recevrez le chenil, il faudra réaliser un long travail, pas toujours facile, pour faire comprendre à votre compagnon que le chenil est un endroit positif pour lui, et pas nocif. Ce n’est pas toujours facile, on vous l’accorde ! Cependant, il ne faut pas brûler les étapes. Il ne suffit pas de mettre le chien en chenil directement pendant 4H et c’est tout !

Il faut garder en tête que le chien a besoin d’être proche de son maître. Si ce n’est pas le cas, il va être triste. Ce n’est pas valable pour tous les chiens. Il est vrai qu’il y en a certains qui seront plus indépendants que d’autres, notamment les chiens qui possèdent un instinct de chasse naturellement développé.

Les chiens de berger, comme les bergers hollandais, le berger belge malinois ou le berger allemand, sont souvent des chiens utilisés à des fins professionnelles. Ce sont des chiens de travail. Dans leurs conditions de vie, ils sont souvent en chenil, parce que dès qu’ils en sortent, ils vont réaliser un travail spécifique. La motivation sera à leur comble et c’est ce qui offre des résultats excellents.

Tout d’abord, lorsque le chenil est installé, vous pourrez utiliser la friandise ou le jeu. Le but est de rendre cet endroit agréable pour le chien, pour qu’il prenne du plaisir à être à l’intérieur et qu’il n’ait pas peur. En effet, le chenil peut être utilisé comme un terrain de jeu sans problème.

La seconde étape sera d’augmenter le temps de présence dans le chenil en votre présence. Vous pourrez vous occuper à vos occupations vacantes, et être en mouvement pendant que le chien est à l’intérieur. Si celui-ci se met à aboyer, il faut l’ignorer. Il ne faut même pas tourner la tête, ou les yeux en sa direction, sinon, il comprendra qu’il a réussi à obtenir votre attention.

La troisième et dernière étape sera de travailler les absences. Votre compagnon doit être en mesure d’être bien dans son chenil, même quand vous n’êtes pas là (comme au travail).

Ce ne sont pas des étapes compliquées à mettre en place. Seulement, elles sont indispensables pour s’assurer une bonne cohabitation. Dès que vous rentrez du travail, profitez-en pour passer du temps avec lui, à travers une balade, des activités pendant 30, 45 voire 60 minutes, pour qu’il soit encore plus impatient de vous retrouver. Vous allez créer une belle relation, et votre compagnon vous sera fidèle pour toujours !