Comment construire un chenil pour chien ?

Le chenil parfait est un chenil qui fera le bonheur. C’est très dommage d’avoir une image négative du chenil. Ce n’est pas parce que les éleveurs ou autres professionnels du chien l’utilisent qu’il s’agit de la maltraitance. Bien au contraire, ils vont l’utiliser en tout état de cause pour apporter des solutions intéressantes et positives à l’animal.

Vous pourrez bien évidemment acheter le chenil sur internet ou en magasin. Nous avons rédigé un guide complet sur le chenil pour chien. Celui-ci est entièrement dédié à ce sujet. Nous avons testé 6 chenils pour nos chiens, et nous partageons nos divers retours et notre avis chenil pour chien.

Le chenil pour chien peut aussi se construire. Que ce soit pour le jardin ou pour votre travail, la construction d’un chenil n’est pas compliquée. Il faut respecter certaines conditions importantes, notamment en termes de sécurité et de confort.

Les critères importants avant de construire soi-même un chenil pour chien

Le premier élément à prendre en considération avant de construire un chenil pour chien va être la taille et l’endroit. La superficie de l’espace au sol doit être assez importante avec une taille conséquente. Selon les chiens, la superficie ne sera pas la même. On va penser au berger allemand, qui n’aura pas les mêmes besoins qu’un chien de Saint-Hubert, le chien utilisé par les forces de l’ordre.

L’emplacement du chenil est un autre critère à prendre en considération. En effet, il est important de choisir un endroit qui ne soit pas trop exposé au soleil, aux intempéries, et qui puisse être facilement abrité. Si vous le pouvez, il est préférable de mettre le chenil sur une surface dure, comme du béton, plutôt que de l’herbe. Ainsi, en cas de pluie, vous pourrez plus facilement évacuer l’eau et votre chien ne sera pas tout sale. L’emplacement du chenil va avoir son importance, sur le coup économique final. En effet, si vous le placez dans un angle, il n’est possible que d’avoir deux cloisons à acheter, contre un mur, ça sera trois cloisons et s’il n’y a aucun support sur lequel se baser, alors il faudra tout installer.

La seconde étape à prendre en considération va être le choix des matériaux. Pour savoir lesquels choisir, il faudra opter pour du matériel qui soit en parfaite adéquation avec le temps que le chien passera dans le chenil. On pense notamment à la zone abritée, à sa niche, à son endroit où il dort.

Tout comme il existe des chiens, notamment des chiens de travail et de sport, qui vont être tentés d’utiliser les mailles du grillage pour grimper. Cela peut être dangereux pour eux, car s’ils tombent, ils peuvent se tuer. La maille du grillage est souvent déconseillée.

Pour éviter un terrain déformé, il peut être judicieux de couler une dalle de béton. C’est un sol dur, où les chiens ne pourront pas creuser. C’est une solution hygiénique particulièrement intéressante et bien recommandée.

La porte devra être bien solide avec le minimum d’écart possible. Plusieurs solutions s’offrent à vous, notamment avec un système de double verrouillage

Si la solution de la construction du chenil est trop compliquée pour vous, vous pourrez vous orienter vers des produits en kits. Ceux-ci sont prêts, et ils ne demandent qu’à être installés. Mais le résultat ne sera pas le même, c’est pourquoi on vous recommande chaudement de le réaliser par vos propres moyens.

La construction du chenil par ses propres mains n’est pas compliquée ! Et c’est ce que nous vous encourageons à faire !