Comment calmer un chien hyper sensible ?

L’hypersensibilité chez les chiens est définie comme un trouble du développement. Beaucoup de maîtres ne savent pas comment faire devant un tel comportement. La plupart du temps, ces pauvres chiens ont été abandonnés. Voici nos conseils pour vous aider à calmer votre chien et à faire face à ce trouble du développement.

Le syndrome hypersensibilité – hyperactivité ou Hs-Ha

Ce trouble du développement chez le chien provoque des comportements qui peuvent épuiser le maître. Et sur le long terme, la relation entre vous et votre animal de compagnie va se détériorer de plus en plus. Si vous ne prenez pas votre temps pour trouver une solution, votre chien peut devenir de plus en plus anxieux et agressif. Comment reconnaître ce syndrome du chien hyper sensible chez votre compagnon ? Tout d’abord, les activités quotidiennes ne lui suffisent plus et il arrive qu’il dorme mal. Ensuite, il contrôle mal ses émotions ainsi que ses pulsions. Et vous remarquerez aussi une surexcitation chez votre animal. Il arrive aussi qu’il fasse plus de bêtises que d’habitude. Cette perte de contrôle est surtout courante chez les chiots. Mais ce comportement peut aussi évoluer durant la puberté de l’animal.

Les origines de cette hypersensibilité chez le chien

Comme il s’agit d’un problème de développement, l’origine se trouve dans les premiers mois de la vie de votre chien. Les spécialistes définissent l’hypersensibilité du chien comme un manque de maternage surtout lors des huit premières semaines de sa vie. Cela peut avoir pour raison par exemple une séparation trop tôt du chiot d’avec sa mère. Certains éleveurs vendent les chiots à partir de cinq semaines, dès qu’ils ne tètent plus. Ils n’ont donc pas le temps d’apprendre de leur mère à se contrôler.

Il arrive aussi que la mère de votre chiot ne s’y attache pas ou soit trop laxiste face aux mordillements. C’est aussi courant quand les mères sont soit trop jeunes, soit trop vieilles, soit excessivement agressives. Une trop nombreuse portée peut aussi être à l’origine de chien hyper sensible, tout comme l’unicité du chiot. Mais il est important de noter qu’il n’existe par de prédisposition de sexe ni de race de chien. C’est un syndrome qui peut toucher n’importe quelle race de chiot.

Reconnaître les signes d’un chien hyper sensible

La sensibilité chez votre chien sera accrue. Quel que soit le stimulus, votre animal va réagir trop intensément. Et cela peut venir de n’importe quel bruit extérieur : une porte qui claque, le moteur d’une voiture, même le passage d’une mouche… Votre compagnon n’arrive pas à se concentrer sur ce qu’il fait ou sur vos ordres. Il ne sera pas facile, voire impossible à dresser puisqu’il ne vous écoutera pas. Cette hypersensibilité chez le chien rendra aussi l’animal obsédé soit par la nourriture, soit par le jeu. En effet, il peut passer énormément de temps en action, à jouer sans s’arrêter et sans se fatiguer.

L’aboiement sans raison et sur une longue durée fait aussi partie des signes que votre chien est victime d’hypersensibilité – hyperactivité. En jouant aussi, votre chien ne va pas pouvoir contrôler la morsure et finira par vous blesser. Il peut détruire des objets, commettre des petits vols, ou encore devenir malpropre… Autres comportements inhabituels chez le chien hyper sensible : vous pouvez remarquer le gobage de mouches imaginaires ou encore le tournis.

Comment réagir face à un chien hyper sensible ?

Si votre chien est hypersensible, il existe une solution pour traiter ce trouble du développement. Les professionnels conseillent une thérapie comportementale qui peut s’étaler sur plusieurs mois. Pour disposer des meilleurs diagnostics, il est conseillé de se rapprocher d’un vétérinaire comportementaliste. En plus de la thérapie, votre chien doit également prendre des médicaments pour chien afin de se calmer. Il est important de souligner que les médicaments seuls ne sont pas suffisants. Il est impératif de les combiner avec une thérapie comportementale. Votre chien réapprendra à garder le contrôle avec par exemple des jeux de balle. Certaines réactions sont cependant à éviter. Comme le chien ne contrôle pas ses émotions ou les morsures, un dressant mordant est donc déconseillé pour éviter les morsures graves. Les jeux de traction sont aussi à éviter puisqu’ils peuvent accentuer l’excitation chez votre chien.

Les traitements pour hypersensibilité du chien

Pour traiter l’hypersensibilité – hyperactivité chez le chien, deux solutions s’imposent :

  • Le traitement médical : des médicaments vont lui être administrés afin d’équilibrer le niveau de son comportement. Cette médication va aider le chien à être plus attentif à son maître mais surtout à se maîtriser.
  • Le traitement comportemental : selon la gravité du symptôme chez le chien, le vétérinaire comportementaliste va prescrire des exercices qui vont l’aider à s’auto-contrôler. L’animal apprendra donc à attendre, à se calmer et surtout à être tendre avec son maître. C’est aussi l’occasion de l’adapter à nouveau à répondre aux ordres.

Si le syndrome d’hypersensibilité du chien n’est pas traité rapidement

Laisser le temps faire son travail n’est pas la solution dans le cas où votre chien souffre de ce syndrome. En effet, plus le temps passe, plus le trouble va augmenter en ampleur. Les risques d’agression et d’hypovigilance vont être plus importants à cause de l’anxiété chez votre chien. Lorsque vous vous absentez, votre animal de compagnie pourrait faire encore plus de dégâts à cause de l’hyper attachement qui est accessoire à l’anxiété. Si vous avez un chien de grande taille, une hypersensibilité – hyperactivité peut amener le chien à aboyer plus intensément. Ce comportement va vous épuiser et peut même vous pousser à abdiquer et à céder face à la domination de votre chien, ce qui est une erreur. Plus le chien sera dominant, plus il représentera un danger pour votre entourage et pour vous. Il arrive aussi qu’une augmentation de la perte de contrôle rende le chien polyphage. Cela se traduit par une boulimie : le chien mangera tout et n’importe quoi. Le chien adulte devient aussi insomniaque, il dormira moins de huit heures par jour.