Comment apprendre à son chien à nager ?

L’apprentissage de la nage à un animal comme le chien n’est pas évident. Il faut prendre le temps, ce que 95% des propriétaires ne font pas. Ils vont se baser sur une légende urbaine, comme quoi le chien serait un nageur né, et aimerait automatiquement l’eau.

C’est faux. Pour apprendre au chien à nager, il vous faudra de la patience, beaucoup de patience. Parce que si votre chien a peur de l’eau, cela va être compliqué de nager comme il faut !

Dans cet article, nous verrons ensemble quelles sont les étapes pour apprendre au chien à nager et qu’il prenne du plaisir dans votre piscine pour chien.

Les étapes pour faire nager son chien

La notion de plaisir est importante. Celle-ci est primordiale si vous souhaitez un animal en bonne possession de ses moyens. La nage est une solution pour aider à la décontraction totale du corps et éviter l’arthrose et autre blessure musculaire.

Dans un premier temps, le lieu où l’apprentissage de cette pratique se fera doit être sécurisé. Il est déconseillé de le faire à la mer où il y a trop de stimulations : bruit de la mer, sensation du sable sec, puis mouillé, le monde, les cris, le sel, etc.

L’idéal pour cela est de choisir un lieu de baignade où vous pourrez tremper les pieds et où l’eau est claire. Un bord d’étang calme et paisible est une excellente idée. Par la suite, renseignez-vous si cet espace d’eau est réservé à la baignade, ou pas. Si elle n’est pas autorisée, il ne faut pas y aller, il peut y avoir des risques sanitaires importants.

Dans un second temps, il faudra réaliser un premier contact avec l’eau. L’analyse des réactions de votre animal sera déterminante. S’il se lèche les babines, met la queue entre les jambes, rabaisse ses oreilles, ce sont des signaux d’apaisement. Il n’est pas à l’aise, et il faut réaliser le travail en adéquation. La patience va être importante. À aucun moment, vous ne devez forcer votre chien. Il pourrait vous en vouloir en refusant de vous écouter à l’avenir, et la confiance serait rompue.

Laissez votre chien faire comme il le sent, mettez un mollet dans l’eau, appelez-le avec une friandise ou un jouet, et dès qu’il met une patte dans l’eau, félicitez-le. C’est important de mettre en place cette relation de confiance qui vous unira encore plus à l’avenir.

Le mimétisme est une solution. C’est la méthode qui fonctionne beaucoup. Si votre compagnon voit un autre chien aller dans l’eau sans difficulté, il va vouloir faire pareil.

Dans un troisième temps, une fois que votre chien va dans l’eau naturellement, il va falloir lui faire comprendre que c’est bien ! Alors, comment faire ? Jouer avec lui dans l’eau ! Et ce sera tout gagner. Votre meilleur ami fera beaucoup pour vous faire plaisir. Le jeu est l’excellente excuse pour créer une complicité hors du commun, une complicité qui ne regarde que vous. Ce lien de confiance que vous avez créé avant, il vous le rendra en jouant avec vous dans l’eau. Petit à petit, il aura tellement confiance en vous, qu’il n’aura plus aucune appréhension pour apprendre de nouvelles choses.

Dans un quatrième et dernier temps, il ne vous restera plus qu’à vérifier que votre chien sait bel et bien nager ! Et pour cela, commencez à jeter un jouet flottant, et faites-le rapporter. Puis augmenter la distance… Attention, laissez le temps à votre chien de bien respirer, pour éviter qu’il boive la tasse ! L’animal trouvera de lui-même son équilibre et s’aidera des différents membres de son corps pour nager.

La nage est bénéfique pour les chiens, il ne faut pas hésiter à leur apprendre, même si vous n’habitez pas en bord de mer. Les points d’eau ne manquent pas en France ! Profitez-en, cela sera déterminant, notamment pour sa vieillesse, où il pourra réaliser des séances d’hydrothérapie pour soulager le corps, les tensions musculaires, et conserver un corps en bonne forme.