Comment apprendre à mon chien à aller dans sa niche ?

Vous avez investi ou construit une niche pour votre chien, et ce dernier ne l’utilise absolument pas ? Vous ne savez pas comment vous y prendre pour qu’il prenne plaisir à s’y installer ? Ne vous inquiétez pas, c’est une chose nouvelle pour lui, et parfois le nouveau à besoin d’être présenté et « expliqué » pour que votre chien l’adopte. Voici donc quelques conseils pour que votre chien se sente comme chez lui dans sa niche.

« Je ne forcerais pas mon chien… »

Malheureusement on le voit trop souvent. Pourtant attacher votre chien pour qu’il reste à l’intérieur de sa niche n’est pas une solution pour qu’il s’y habitue. Il assimilera la niche à une punition, une isolation et une séparation avec vous. C’est pourquoi l’éducation positive sera votre meilleure alliée. Certains chiens peuvent mettre plus de temps que d’autres à intégrer une information. Il faudra alors vous munir de votre patience et mettre toutes les chances de votre côté pour que cela se passe dans le jeu et le plaisir, que ce soit, pour l’animal ou pour vous.

Lui créer son espace

Un chien est rassuré parce qu’il connaît, une odeur, un ou des objets. Rien ne vous empêche d’installer à l’intérieur de la niche un panier avec son odeur, quelques jouets, ou peluches, et pourquoi pas un vieux tee-shirt avec votre odeur ? En préparant la niche ainsi, vous allez créer pour votre chien une atmosphère sécurisante pour lui. En effet, s’il s’y aventure, votre chien reconnaîtra des odeurs qu’il a l’habitude de sentir, des jouets avec lesquels il joue régulièrement, etc.

Le travail par la friandise

Il existe deux façons de travailler l’acceptation de la niche avec votre boule de poils. Vous pouvez soit faire l’un ou l’autre, soit commencer par la première solution et continuer avec le deuxième exercice.

Premier exercice : la friandise comme appât

Ce premier exercice consiste à cacher des friandises dans la niche en présence de votre chien. Il est indispensable que le chien vous voie faire. Faites-lui dans un premier temps sentir les friandises dans un périmètre proche de la niche. Deuxième étape, penchez-vous et cachez quelques friandises dans la niche. Un chien gourmand devrait vite comprendre le but de ce jeu et ira chercher les gâteaux dans la cabane. Il se peut qu’au départ il soit un peu réticent à y aller, mais l’appétence des friandises le poussera à s’y aventurer. N’hésitez pas à le féliciter encore et encore dès qu’il approche de la niche et dès qu’il s’y rend. Faites-en des tonnes, ils adorent ça ! Cet exercice permet aussi de stimuler mentalement votre chien, et permettra de dépenser votre chien autrement que par une activité physique et une séance de jeux.

Deuxième exercice : la friandise comme récompense

Dans cet exercice, il s’agit d’observer votre chien. Dès lors qu’il approche de l’habitacle, qu’il pose une patte à l’intérieur, offrez-lui une petite friandise. Avec un peu de patience et de travail, il va vite comprendre que lorsqu’il s’y rend, il a une récompense. Il associera la niche à quelque de chose de positif. Vous allez pouvoir par la suite, lui donner un ordre, qui lui fera comprendre d’aller dans sa cabane. Tout en continuant de lui donner quelques récompenses. Après quelque temps, vous pourrez enlever totalement la friandise, car votre chien s’y rendra de lui-même et par plaisir.

Nous espérons que ces solutions vous aideront et deviendront également vos solutions. N’ayez pas de crainte, même si votre chien n’est pas un grand gourmand, remplacez la friandise par le jeu ou les câlins, cela fonctionnera tout aussi bien ! Adaptez-vous à votre chien.