Combien de temps un chien peut-il rester sans boire ?

Comme les êtres humains, les chiens ont besoin d’eau pour rester en bonne santé et assurer leur bien-être. En fait, la majeure partie de leur corps (80 %) est composée d’eau. Cela leur permet de mieux digérer les aliments, d’éliminer les déchets, de réguler la température du corps, de protéger leurs organes, etc. L’eau est d’une importance primordiale pour l’équilibre de ces animaux. Certaines situations empêchent ces derniers d’en boire. Mais combien de temps un chien peut-il rester sans boire ?

Les besoins en eau d’un chien

L’eau est un élément fondamental pour la vie d’un chien, surtout pendant sa phase de croissance. Différents facteurs entrent en jeu pour déterminer ses besoins, à savoir le poids, l’âge, la température extérieure et le type de nourriture. De manière générale, un chien en bonne santé a besoin d’absorber 50 à 75 ml d’eau par kilogramme de poids corporel par jour, au cas où il consomme des aliments secs, notamment des croquettes. En fait, l’hydratation de l’organisme ne passe pas uniquement par leur gamelle d’eau.

Par ailleurs, si l’alimentation de votre animal est humide, c’est-à-dire des recettes faites maison, des mousses ou des pâtées, il n’est pas nécessaire d’avaler une telle quantité. La plupart des ingrédients renferment déjà une bonne teneur en eau (jusqu’à 85 %). Les boissons, le yaourt, les légumes, les fruits, la viande et le poisson en contiennent à peu près 60 %. Les courgettes, les salades, les tomates et la pastèque sont composées d’eau à plus de 90 %.

Certains cas particuliers

Les chiots nécessitent plus d’eau qu’un chien de plus de 3 mois. Il en est de même pour les chiennes en gestation ou allaitantes. Ce liquide contribue à la conception des petits et à la production de lait. L’eau se trouve partout à l’intérieur du corps, dans le sang, les os, le cerveau, les muscles ou encore autour des cellules. Elle s’utilise pour transporter les substances dissoutes.

Pourtant, l’organisme ne cesse également de la rejeter via la transpiration, la respiration, les selles, les urines, etc. Votre toutou doit ainsi compenser cette perte en buvant régulièrement de l’eau tout au long de la journée. Sinon, votre animal va souffrir de déshydratation, qui à la longue, entraîne la mort.

Pour rester correctement hydratés, les chiens nécessitent également une quantité en eau plus importante que d’habitude lorsque le temps est très chaud ou à la suite d’une longue promenade. Avec la forte chaleur estivale, ils peuvent transpirer souvent et avoir soif facilement. N’hésitez pas à déposer régulièrement des gamelles d’eau en plus de leur nourriture.

Les bienfaits de boire correctement

Malgré l’importance de l’eau, le chien ne doit pas dépasser la ration de 100 ml par kilo par jour. Autrement, il va souffrir de polydipsie, qui se manifeste par la soif excessive. Votre boule de poils veut boire beaucoup et risque d’uriner davantage, ce qui peut engendrer de sérieuses maladies telles que l’insuffisance rénale ou le diabète. Par contre, si le chien ne boit pas correctement, c’est qu’il y a anguille sous roche.

Les canins sont des animaux indépendants en termes de consommation en eau. Ils assurent eux-mêmes leurs besoins. Lorsque votre fidèle compagnon est en manque, c’est que la gamelle n’est peut-être pas remplie ou sale. Il y en a qui n’aiment pas le goût trop minéralisé de l’eau, le goût du chlore ou le goût d’une gamelle en plastique ou en métal. Vous pouvez stimuler votre animal à boire davantage en aromatisant un peu sa boisson avec du jus de viande ou du bouillon de poulet.

Pourquoi le chien ne boit-il pas ?

Un chien peut survivre des semaines sans manger, dans des situations les plus extrêmes, à condition qu’il y ait une source d’eau. Par exemple, il est coincé sous un éboulement à la suite d’un tremblement de terre. Physiquement, l’animal est aussi capable de tenir sans boire quelques jours (2 ou 3 jours), mais risque de devenir très déshydraté et de tomber dans un état critique, voire mourir. À certains moments, il peut refuser son eau à cause d’une maladie. Vous devez comprendre combien de temps un chien peut-il rester sans boire en toute sécurité.

Tous les chiens nécessitent de boire chaque jour. Normalement, ils ne risquent rien d’important sans ingurgiter une seule goutte d’eau entre 6 à 10 heures d’affilée. À la longue, ils peuvent souffrir d’un grave problème de déshydratation, ce qui sollicite une prise en charge immédiate avant que la situation ne s’aggrave. Dans la majorité des cas, l’origine du trouble est liée à l’état de santé de l’animal comme :

  • L’adipsie primaire
  • L’adipsie secondaire
  • Les affections buccales (abcès dentaires, gingivites, verrues labiales, nécrose de la langue, ulcères buccaux ou aphtes) et les maladies digestives
  • Les troubles neurologiques et hormonaux
  • Les troubles anxieux
  • Les bactéries, les virus et les vers intestinaux.

Les chiens peuvent s’arrêter de boire convenablement lorsqu’ils n’ont pas le moral ou souffrent de la peur après une séparation ou l’absence de leur maître. Il en va de même quand ils ne se sentent pas en sécurité ou à l’aise dans leur milieu. Votre fidèle compagnon va hésiter à  boire s’il n’a pas confiance dans son entourage ou craint d’être attaqué.

Même si un chien peut survivre quelques jours sans boire, il ne devrait en aucun cas rester plus d’un jour privé d’eau. Dans la plupart des cas, il n’y a rien d’alarmant. Consultez toutefois le vétérinaire au cas où l’animal refuserait de s’abreuver plus d’une journée, notamment s’il n’urine pas.

combien de temps un chien peut il rester sans manger

Les symptômes d’une déshydratation chez les chiens

Vous avez constaté que l’animal réduit de manière inattendue sa consommation d’eau ? Il est essentiel d’identifier les signes de déshydratation pour déterminer si votre boule de poils boit assez ou s’il s’agit d’un éventuel problème. Le manque d’hydratation se traduit en fait par la perte d’élasticité au niveau de la peau. Vous n’avez qu’à pincer doucement la peau de votre animal entre deux doigts pour former un pli. Ce dernier doit reprendre immédiatement sa position normale une fois que vous le relâchez.

Il se peut également que ses muqueuses et ses gencives deviennent sèches et un peu collantes, plutôt que de rester lisses et humides. Les yeux de votre chien sont secs ou enfoncés, une troisième paupière se crée sur l’œil. Ses membres se refroidissent. Petit à petit, l’animal perd l’appétit, commence à vomir que ce soit avec une diarrhée ou non. Il halète tout le temps. Son niveau d’énergie et son sommeil diminuent de plus en plus.

Pour comprendre de façon plus précise les symptômes de la déshydratation canine, vous pouvez passer par le Temps de Recoloration Cutanée (TRC). Cette méthode consiste à mesurer le temps de revascularisation des minuscules vaisseaux sanguins. On presse doucement la pulpe d’un bout de doigt (index, majeur ou annulaire) durant 2 à 5 secondes pour interrompre durant un court délai le flux sanguin. Au relâchement, vous allez procéder à la mesure du temps de recoloration. Un animal déshydraté présente un TRC supérieur à 2 secondes. L’état est très critique si la durée dépasse les 4 secondes.

Comment hydrater un chien ?

Un chien ne doit pas rester sans boire afin d’éviter qu’il devienne déshydraté. Un manque d’eau risque de générer rapidement un état critique. Les boules de poil qui s’alimentent de repas fait maison et de pâtée puisent déjà l’eau au travers de leur repas au quotidien, et auront moins soif. Différents moyens permettent toutefois de les inciter à se désaltérer.

Les méthodes les plus classiques

Vous pouvez commencer par déposer un peu partout, y compris à l’intérieur de la maison, des gamelles d’eau dans le but d’encourager l’animal à boire. Pensez constamment à lui offrir de la nourriture humide. Il est possible de rajouter de la saveur pour l’encourager davantage à s’intéresser à la boisson. Au cas où les tâches s’annonceraient difficiles, vous avez intérêt à prendre contact avec un expert.

Les situations critiques

Lorsque votre animal présente les symptômes de déshydratation (l’abattement, la fatigue intense, le manque d’appétit ou l’apathie), la situation devient critique et implique l’intervention rapide d’un vétérinaire. Les conditions peuvent être plus graves chez un animal malade, ce qui est quasi systématique quand le chien commence à arrêter de boire. Encore pire chez les chiots, qui demandent nécessairement une surveillance de près une fois qu’ils ont tendance à s’abreuver moins que d’habitude. N’hésitez pas à passer le test TRC si aucun signe ne se manifeste et que votre chien continue à refuser sa boisson.

Il faut faire attention à ce que le chien ne cherche pas de l’eau autre part que dans sa gamelle, entre autres dans une flaque d’eau ou une cuvette des toilettes. Sinon, vous devrez reconsidérer son aire de repas, un environnement spécifique qui lui permet de se sentir parfaitement à l’aise. Malgré ces mesures, les circonstances ne changent pas. Votre chien continue à ignorer son breuvage, même s’il s’agit de l’eau propre, renouvelée périodiquement dans un bol en céramique ? En refusant complètement de boire, il risque de mourir de soif après 2 ou 3 jours. Dans ce cas, faites appel à un spécialiste.

Combien de temps un chien peut rester sans manger ?

L’eau est un élément indispensable à la survie de votre chien à très court terme. Mais combien de temps peut-il rester sans manger ? Les canins ont le droit de refuser les aliments, mais pas l’eau. Les nourritures humides contribuent à l’hydratation naturelle. Toutefois, il est nécessaire de prendre une teneur appropriée pour réduire la pression sur les organes vitaux de l’animal, comme les reins, les vessies et les voies urinaires. En bonne santé, un chien adulte est capable de jeûner jusqu’à 5 jours, sans aucun problème notable. Mais s’il présente une quelconque affection, 2 ou 3 jours suffisent pour aggraver son état. Les chiots et les chiens âgés ne tiennent pas longtemps non plus.

Pour conclure, la résistance de chaque chien varie en fonction de différents facteurs. Comme les êtres humains, un animal en bonne santé peut survivre plus longtemps sans manger ou sans s’abreuver. Il peut cesser brusquement de s’alimenter ou de boire durant une journée, sans aucun souci, mais ce n’est pas recommandable.

4.8/5 - (10 votes)