Chien qui a peur des feux d’artifice : les solutions ?

Les chiens sortent plus souvent en été qu’en hiver, notamment avec leurs familles. En été, on est souvent confronté à des soirées et autres sorties qui se font tard. C’est notamment le cas pour le 14 juillet ou le 15 août où il y a des feux d’artifice qui sont là pour faire vivre certaines communes et d’autres villages.

Ce sont des événements avec un fort débit sonore qui peut faire mal, aussi bien aux oreilles qu’aux yeux. C’est quelque chose de particulièrement traumatisant pour un chien. Il n’est pas rare d’avoir un chien qui en a peur. On a presque envie de dire que c’est « normal ».

Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre le raisonnement du chien et pourquoi il a aussi peur des feux d’artifices. Par la suite, on va vous présenter différents comportements que le chien peut avoir pour vous faire comprendre pourquoi et comment il a peur des coups de feu. Enfin, dans une dernière partie, on va vous présenter quelques comportements à avoir pour préparer son chien aux tirs et le comportement à avoir pour le rassurer.

Les raisons pour lesquelles un chien a peur des feux d’artifice ?

Tout d’abord, le chien n’a pas l’intelligence d’un adulte. Quand il entend un bruit aussi fort et profond, il va l’assimiler, dans sa tête, à un danger. Dans ce cas, il adoptera un comportement totalement différent pour se protéger. C’est ce que vous interpréterez comme étant un comportement indésirable.

Le chien n’a pas les mêmes capacités cognitives que nous, les humains. C’est-à-dire qu’il n’est pas en mesure de bien se préparer et de comprendre ce qu’il va arriver. Une fois sur le lieu de l’évènement, il va se mettre en panique dès qu’il entendra un bruit.

Le chien n’a pas les compétences mentales pour dire « super, j’en ai pour encre 10 minutes, et ce sera fini ». Ce serait bien trop beau ! Mais, malheureusement, ça ne se passe pas comme ça.

Comprendre le comportement de son chien qui a peur

Quand le chien a peur, il va adopter plusieurs comportements différents. C’est notamment le cas avec les pétards, les feux d’artifice ou certains autres bruits du quotidien. Il est possible qu’il se réfugie dans vos pieds, parce qu’il sait qu’avec vous, il sera rassuré et que vous serez là pour lui. Il peut même trembler pour vous faire comprendre qu’il est une situation de stress. Il ne faut pas le réprimander.

Nous connaissons des chiens qui vont se mettre à pleurer en mettant dans un coin, en attendant que cela passe. Nous avons un chien à la rédaction, qui exprime sa peur en rentrant le plus possible ses oreilles ou en les écartant au maximum, en fonction du bruit, et il reste dans un coin. Sa position n’est pas stable et on comprend qu’il est dans une situation d’inconfort et qu’il a peur de quelque chose.

Chaque chien va réagir à sa manière. Certains peuvent se mettre à courir en direction de leur maître, d’autres vont au contraire s’éloigner du maître pour se tenir loin de cette source de bruit et être plus sereins. Il n’est pas rare d’avoir des chiens qui gémissent ou qui aboient de toutes leurs forces pour s’exprimer et transmettre un message à quelqu’un comme leur maître.

Rassurer un chien lors des tirs de feu

La plupart des maîtres vont avoir un comportement qu’il ne faudrait pas avoir. Il ne faut pas se mettre à la hauteur du chien ou lui accorder une caresse. En effet, ce serait bien trop risqué et déplacé.

Quand on récompense un chien, vous lui parlez avec une voix douce ou le caressez n’est-ce pas ? Dans ce cas, s’il a un comportement de chien peureux et que vous le caressez, alors vous l’encouragez à adopter ce comportement. Est-ce ce qu’il faut avoir ? Non. Cela ne fera qu’amplifier la peur du chien face aux tirs de feu.

Un chien qui effectue un comportement inadapté comme courir dans tous les sens ou autre ne devra pas être réprimandé. Il faut l’ignorer. Si vous lui criez dessus, il peut demander un transfert d’agressivité. Dans ce cas, c’est bien plus problématique, car c’est ce qu’il pourrait amener à une relation conflictuelle entre vous et lui.

Une méthode qu’on aime bien enseigner à nos chiens et nos chiots, c’est la distraction. Quand a lieu le tir de feu, pensez à jouer avec le chien, avant, pendant et après. Si la première fois, il s’arrête et réagit d’une manière ou d’une autre, appelez-le pour continuer à jouer, avec la balle ou le boudin. L’idée est de pouvoir détendre l’animal le plus possible pour qu’il prenne du plaisir à jouer avec vous et ne prête plus d’attention au bruit émis par le coup de feu.

Pour les propriétaires qui connaissent bien leur animal, on peut vous conseiller de laisser l’animal aller à un endroit où il se sent à l’aise, soit ça peut être de rentrer dans la maison, soit d’être dans vos pieds. Dans ce cas, il ne faut pas lui accorder de l’attention ni le regarder. Faites-lui confiance. Et tout se passera bien !

Comment habituer le chien aux tirs de feu ?

C’est une longue étape qui peut prendre du temps. Par ailleurs, on va vous conseiller d’opter pour l’accompagnement avec des professionnels adaptés pour éviter de commettre des erreurs de votre part.

La première étape va être de désensibiliser le chien aux bruits qui l’intriguent. Par la suite, il va avoir besoin d’un lieu dans lequel il pourra se réfugier en cas de problème. Cela peut être son panier ou un espace calme où il y aura peu de passage.

Quand vous savez que vous allez assister à des feux d’artifice, il serait judicieux de bien le dépenser, aussi bien avant qu’après la séance. Il sera bien en forme pour se reposer par la suite. Enfin, si le problème persiste, voyez avec votre vétérinaire pour lui administrer des calmants qui peuvent avoir l’effet recherché et vous rassurer (attention à la dépendance…).