Chien fugueur : que faire ?

Le chien fugueur est un problème. Vous recevez régulièrement des coups de téléphone de la part d’un voisin vous affirmant que votre chien est chez lui ou est passé près de chez lui. Vous pourrez également recevoir un coup de téléphone indiquant que votre chien est écrasé ou a dégusté toutes les poules d’un poulailler. Nous en sommes sûrs : cela vous agace.

Vous êtes là pour trouver des solutions et comprendre le comportement de votre canidé.

Vous êtes au bon endroit.

Comprendre pourquoi le chien se met à fuguer

Avant de partir dans les raisons qui peuvent expliquer la fugue d’un chien, nous allons faire une petite mise au point. Selon le dictionnaire français, Larousse, la fugue est le « fait pour quelqu’un, en particulier pour un mineur, de s’enfuir de son domicile » et il s’agit d’une « action de partir momentanément quelque part, escapade sans conséquence ». Le chien ne fait pas une fugue pendant une balade où il décide de ne pas revenir vers vous quand vous l’appelez. Dans ce dernier cas, on est confronté face à un problème d’éducation.

La fugue est un problème de comportement. Quand un animal se met à fuguer, il va faire tout le nécessaire qu’il faut pour s’échapper de la maison. Cela peut passer par la présence de trous sous la clôture, le franchissement de certaines barrières et de portes, un nouveau portail ou encore se faufiler à travers une ouverture pour aller réaliser sa vie. Dans la majorité des cas, il finira par revenir, notamment pour manger ou pour dormir.

Les raisons pour lesquelles votre chien fugue

L’animal peut fuguer pour des raisons diverses et variées. Nous allons retenir en priorité l’excitation sexuelle. Il est possible d’habiter dans un quartier où plusieurs chiens sont présents… dont les chiennes en chaleur. Dans ce cas, il est très compliqué pour l’animal de se contenir (sauf s’il est castré, ce qui n’est pas le cas de tous les mâles). Il se mettra à fuguer, car la chienne en chaleurs l’excite. Dans ces moments-là, il est possible de reconnaître un changement de comportement chez votre compagnon. Cela peut être la présence d’un animal qui se met à couiner, qui demande de plus en plus à sortir… Plusieurs signaux existent pour repérer rapidement une chienne en chaleur dans les parages. Il ne vous restera plus qu’à les anticiper.

Le second motif de la fugue d’un chien est le manque d’activité. C’est un cas très fréquent. Malheureusement, de nombreux propriétaires ne seront pas aux petits soins pour leur chien et ne respecteront pas ses besoins. Peu importe la race et l’âge du chien, celui-ci doit avoir plusieurs sorties dans la semaine pour renifler de nouvelles odeurs tout le temps, rencontrer d’autres congénères et se dépenser physiquement. Sans ces sorties, le chien va garder en lui un manque. Il va avoir besoin de canaliser ce manque de différentes manières. On va retrouver l’excitation à la maison avec un animal qui va faire de la destruction massive (objets, canapé…). L’autre possibilité sera d’avoir un chien qui fuguera. Ce cas de figure est certainement le plus fréquent que l’on peut avoir. C’est un chien qui n’est pas assez sorti. Nous avons également souvent des propriétaires qui nous envoient des messages via le formulaire de contact et qui nous demandent pourquoi le chien fugue alors qu’il a le jardin pour lui, toute la journée. La réponse est là : le chien n’est pas assez sorti. Les propriétaires d’animaux disent régulièrement « mais il sort dans le jardin, je ne comprends pas ». Le chien n’a pas la même notion du jardin. Il ne peut pas aller rencontrer des congénères en ayant un jardin. C’est impossible. Il a besoin d’avoir de nouvelles odeurs, d’aller dans des endroits où les humains sont nombreux, ou encore de voir des copains. Les parcs sont parfaits, tout comme les bois. Il en est de même : si vous faites tous les jours le même trajet et la même sortie, il n’aura pas ces nouvelles odeurs nécessaires dont il raffole pour ne pas sortir. Le fait de renifler est un excellent moyen pour l’épuiser mentalement. De plus, vous allez retrouver une complicité avec lui et il appréciera les sorties avec vous. Ayez plusieurs lieux de balade où il sera en liberté, faites des balades silencieuses, travaillez le rappel et laissez-le vivre !

La marche en laisse est un bon outil pour empêcher votre chien de fuguer. Tous les propriétaires d’animaux n’ont pas notre chance d’avoir des chiens obéissants au doigt et à l’œil. La marche en laisse est un moyen de pouvoir sortir avec votre compagnon, qu’il renifle de nouvelles odeurs, puis vous pourrez le sortir plus facilement, en toute sécurité.

Certains animaux ont faim. Ils vont se mettre à fuguer pour aller fouiller toutes les poubelles ou les autres gamelles. Il faut être prudent avec ça, parce que certains animaux sont très protecteurs de leurs gamelles et cela peut donner des bagarres particulièrement violentes et dangereuses.

La dernière raison qu’un chien aura pour fuguer est le chien de chasse. Certains animaux vont avoir un instinct de chasse très développé qui peut causer de gros troubles du comportement. Dans ce cas, il se peut que les personnes qui vivent à la campagne aient quelques problèmes, car le chien va se mettre à attaquer des poules, des lapins, des renards ou du gibier quelconque. C’est son instinct de chasse qui prédominera et qui prendra le dessus. Malheureusement, dans la plupart des cas, vous ne pourrez rien faire, si ce n’est, subir la situation. Quand le chien est lancé dans sa chasse, il est très difficile de le rappeler. Pour éviter cela, il faut le stimuler dès son plus jeune âge à aller dans les bois et dès qu’il veut chasser, vous le rappelez et le récompensez pour qu’il reste entièrement connecté à vous.

Les raisons qui peuvent emmener un chien à fuguer sont multiples. On n’oubliera pas de sortir très régulièrement son chien dans des endroits différents pour éviter qu’il ait un manque à combler. La dépense physique est aussi importante que la dépense mentale.

Marion Dubois

Marion a été à L'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes Atlantique - ONIRIS, pendant lequel elle a été assistante dans un cabinet vétérinaire à Nice durant 2 ans. Maman de deux chiots et dotée d'un esprit très critique, elle est rédactrice en chef d chez Cherrydog.fr