Chien enrhumé : nos conseils pour bien le soigner

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, diverses maladies virales l’accompagnent. Il se trouve que votre chien n’est pas épargné par ces pathologies. Les prévenir est donc très important à l’approche de l’hiver. Cependant, si votre chien est déjà bien enrhumé, que faire ? Voici nos conseils pour alléger votre animal de ces désagréments. Vous devez aussi savoir que le rhume de votre chien est contagieux si vous avez plusieurs chiens chez vous. Toutefois, il n’est pas transmissible à l’homme.

Prévenir le rhume de votre chien

Le froid, l’humidité et le vent sont les principales raisons qui font qu’un chien peut attraper un rhume. Lorsque la température baisse, il vaut mieux garder les animaux domestiques à l’intérieur. Toutefois, un intérieur humide peut également être à l’origine d’un rhume. Il faut donc veiller à ce que l’emplacement de votre molosse soit bien aéré et surtout bien sec.

L’utilisation d’un sèche-cheveux pour chien peut aussi vous aider à prévenir le rhume du chien. Lorsque vous séchez les poils de votre toutou après le bain, vous évitez une hypothermie qui peut très vite amener à un rhume. Une race peut être plus sensible qu’une autre. N’hésitez pas à suivre de près les besoins de votre toutou pour lui éviter cette maladie.

Afin d’améliorer la qualité de l’air dans la pièce où il dort, vous pouvez utiliser des humidificateurs et des huiles essentielles. Toutefois, les parfums d’ambiance sont à proscrire.

Renforcer le système immunitaire de votre chien

Penser au renforcement du système immunitaire de votre chien est également une excellente façon de prévenir son rhume. Tout comme les êtres humains, ces animaux ont besoin d’une certaine quantité de vitamines durant la période hivernale. De même pour les acides gras.

Vous ne devez pas attendre que l’hiver arrive pour prendre cette précaution au niveau de l’alimentation de votre chien. Il faut en tenir compte à tout moment, mais surtout en hiver. Vous pouvez demander conseil auprès de son vétérinaire pour les compléments alimentaires à prendre.

Éviter à tout prix l’automédication

Si votre chien présente une légère toux, des éternuements ou la truffe qui coule, il est probable qu’il soit enrhumé. Ces états peuvent ensuite amener à de la fièvre, une perte d’appétit et une importante fatigue.

Dès que ces symptômes se présentent, vous devez à tout prix éviter l’automédication. Vous ne devez lui donner aucun médicament sans l’avis d’un vétérinaire. Tout comme les fortifiants. Si vous avez constaté ces signes dès leurs premières apparitions, des remèdes naturels peuvent être entrepris.

Quelques remèdes de grand-mère pour le rhume du chien

Même si les symptômes du rhume sont plus intenses chez un chien que chez un être humain, il n’y a pas vraiment de raison de paniquer. Il existe quelques remèdes de grand-mère pour le rhume du chien.

  • Le bain de vapeur :

Faites bouillir de l’eau et mettez la dans un récipient dans la pièce où dort votre chien. Le but est de faire en sorte que la vapeur envahisse la pièce. Vous devez rester avec lui pour le surveiller. Cette méthode permettra d’assainir ses bronches et pourra l’apaiser un peu. Vous pouvez même y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus par exemple. Cela permettra d’accentuer son effet.

  • L’oignon coupé en deux :

Grâce aux propriétés médicinales de l’oignon, nos grand-mères l’utilisaient aussi pour atténuer voire même soigner le rhume. Il suffit de le couper en deux et de le laisser sur la table. Il agira en tant qu’antioxydant, anti-inflammatoire et antiseptique.

Garder son chien bien chaud lorsqu’il a un rhume

Durant un rhume, il est très important de rester bien au chaud. Bien que votre chien dispose déjà du pelage nécessaire pour le tenir dans la bonne température, cela peut s’avérer insuffisant s’il attrape un rhume.

Pour remédier à cette situation, vous avez plusieurs possibilités.

  • La couverture et le coussin pour chien, la solution la plus simple et la plus accessible.
  • La lampe infrarouge chauffante : vous pouvez mettre votre toutou sous cette lampe environ 10 minutes par séance et rester auprès de lui pour le rassurer,
  • Les vêtements pour chien : vous pouvez vous en procurer facilement dans une animalerie ou une boutique pour animaux.
  • La bouteille d’eau chaude à placer sous la couche du chien. Il faut toutefois bien vérifier que cet élément ne l’expose pas à un danger.

Se rendre chez le vétérinaire au bon moment

Quand votre chien a le nez qui coule, il peut être dans une situation qui le gêne beaucoup. Si vous avez tout fait pour améliorer cette situation, sans aucun résultat positif, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous chez son vétérinaire. Comme les symptômes d’un rhume et d’une allergie sont particulièrement similaires, seul son médecin sera en mesure de diagnostiquer ce qui lui arrive vraiment.

Les crises d’éternuements peuvent provenir de substances contenues dans l’air à l’extérieur. Dans ce cas, il peut tout simplement s’agir d’une rhinite allergique. Mais lorsque les éternuements s’accompagnent de toux, il peut être question de rhume, mais pas que ! Cela peut également indiquer certaines pathologies virales ou bactériennes. Voilà pourquoi il est important de s’orienter rapidement vers un spécialiste dès que les situations commencent à vous échapper.

Généralement, le rhume ne présente aucun danger pour le chien, notamment s’il est maîtrisé avec les remèdes naturels. Néanmoins, si son état ne connait aucune amélioration après 2 à 3 jours, ne tardez plus pour consulter un vétérinaire.

Se mettre à l’homéopathie pour soigner le rhume de votre chien

L’homéopathie figure parmi les traitements que vous pouvez administrer à votre chien en cas de rhume. Il s’agit d’une méthode à la fois simple et douce, mais qui doit toutefois être laissée à la charge des professionnels dans le domaine. Ce soin consiste notamment à soigner la maladie par les facteurs mêmes qui l’a déclenché. Cela peut être difficile à appréhender. Pour mieux le cerner, il faut savoir que les médicaments homéopathiques sont souvent proposés sous forme de granules à base de sucre. Il arrive que le chien ne souhaite pas toujours l’avaler. Vous pouvez simplement le dissoudre dans l’eau et l’administrer à partir d’une seringue sans aiguille.

Quelques attentions à ne pas négliger

Lorsque le chien a le nez bouché, il peut avoir du mal à rester tranquille. Pour alléger sa souffrance, quelques gestes simples peuvent l’aider à aller mieux. Pour commencer, il faut garder votre toutou bien au chaud. Les balades doivent être réduites au strict minimum en attendant qu’il aille mieux.

Un chien enrhumé doit boire beaucoup d’eau. Très souvent, il n’aura pas envie de le faire, mais vous devez l’y encourager. Vous pouvez ajouter un peu d’eau dans sa nourriture pour l’aider un peu. Un bouillon avec du riz et du blanc de poulet pourra certainement aider votre molosse à se sentir mieux et rassembler plus de force.

Quand votre chien est enrhumé, le repos est également très important. Autant que possible, il vaut mieux limiter les sorties. À éviter surtout quand il fait froid ou trop chaud. Comme il souffre certainement de douleurs physiques liées à la fièvre, il est préférable de l’installer sur un coussin ou dans un panier confortable avec une couverture épaisse.

4.1/5 - (37 votes)